Personnes âgées : une campagne européenne contre l’âgisme

Personnes âgées

La campagne « Égaux à tout âge, 70 jours contre l’âgisme » veut sensibiliser la société sur la discrimination par l’âge.

Depuis le 1er octobre 2018, date de la Journée mondiale des personnes âgées, jusqu’au 10 décembre 2018, qui va marquer le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, la plate-forme AGE Platform Europe mène la campagne « Égaux à tout âge, 70 jours contre l’âgisme ».  En France, celle-ci est notamment relayée par l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) et plusieurs organisations de la société civile.

« La commémoration de ce 70e anniversaire permet de nous souvenir que les Droits de l’Homme ne diminuent pas avec l’âge ! », insiste l’AD-PA

L’âgisme est la discrimination par l’âge. Comme d’autres discriminations, l’âgisme peut prendre diverses formes, allant du stéréotype aux mauvais traitements et aux abus. « L’âgisme est souvent « structurel », c’est-à-dire soutenu par notre société et ses institutions au travers de lois, de politiques, de pratiques ou de la culture, explique l’AD-PA. Cela conduit à ce que de nombreuses violations des Droits de l’Homme basées sur l’âge passent inaperçues ou sont généralement admises, y compris par les personnes âgées elles-mêmes, qui, souvent, ne savent pas que leurs droits sont transgressés.  Dans ce contexte, les effets négatifs de l’âgisme ont tendance à être niés ou ne sont pas considérées comme graves et nuisibles, contrairement à d’autres formes de discrimination, et nous ne parvenons pas à prendre des mesures efficaces pour les contrer ».

Cependant, l’âgisme constitue « un obstacle majeur à l’inclusion sociale et la participation des personnes âgées, poursuit l’association. Les stéréotypes et discriminations liés à l’âge sont enracinés dans notre société et créent des inégalités, ce qui empêche les personnes âgées de profiter pleinement de leurs droits ».

La campagne aura donc duré 70 jours. Chacune des dix semaines a été consacrée à un thème spécifique pour illustrer l’effet de l’âgisme et la façon dont il affecte les différentes communautés de notre société. Tout au long de la campagne, les organismes pour l’égalité de traitement et les organisations de la société civile ont été invités à soutenir et à donner leur point de vue en incorporant la perspective de leurs propres communautés.

L’opération est principalement menée sur les réseaux sociaux. Un blog dédié fournit des mises à jour régulières sur la campagne et ses différents thèmes, afin d’aborder cette problématique sous différents angles. « Vous êtes plus que bienvenus pour ajouter votre propre point de vue et pour nous aider à parler de l’âgisme !, plaide l’AD-PA. Ensemble nous pouvons faire la différence. Aidez-nous à donner un coup de projecteur sur l’âgisme ». Les différents outils de la campagne sont disponibles sur le blog et le hashtag #AgeingEqual.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum