Menu actualité

Thématiques

Près des trois quarts des maltraitances ont lieu à domicile

Publié le 17 juin 2022 à 8h45 - par

Selon la Fédération 3977 contre les maltraitances, l’affaire ORPEA a libéré la parole mais les maltraitances se déroulent surtout à domicile.

Près des trois quarts des maltraitances ont lieu à domicile

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre les maltraitances faites aux personnes âgées, la Fédération 3977 contre les maltraitances a présenté, le 15 juin 2022, un bilan de son activité. Début 2022, la vive réprobation suscitée par les révélations concernant le groupe ORPEA a libéré la parole des témoins de maltraitances. Conséquence, un flux « massif et inédit » d’alertes issues des établissements médico-sociaux a été enregistré à la plateforme 3977 de la Fédération. Ainsi, après la forte croissance déjà observée en 2021 (8 830 alertes, en hausse de 22 % par rapport à l’année précédente), la Fédération a reçu 2 424 alertes pour le seul premier trimestre 2022, soit une augmentation de 40 % par rapport à la même période de 2021. « Cette libération de la parole, levant le voile sur des réalités fréquentes et insupportables, est apparue comme une contrepartie bénéfique de ce scandale », commente la Fédération 3977 contre les maltraitances.

Tous les types d’Ehpad sont concernés, publics ou privés, commercial ou à but non lucratif, insiste bien la Fédération. Selon elle, dans ces établissements, les cas de maltraitance sont « liés à des effectifs insuffisants, une formation embryonnaire voire inexistante, une organisation ou un management défaillant des équipes, ou encore des directives inappropriées, et pas seulement avec des mesures de rationnement comme celles identifiées au sein du groupe ORPEA ».

Reste que, selon les chiffres clés 2021 dévoilés par la Fédération, le domicile demeure le premier lieu de maltraitance. Ainsi, près des trois quarts (73 %) des cas de maltraitance sont recensés à domicile, contre « seulement » 27 % en établissements. Les victimes sont d’abord les personnes âgées de 60 ans et plus (73 %). Viennent ensuite les femmes (65%) et les personnes en situation de handicap (27 %).

La Fédération a, également, identifié les responsables de ces maltraitances. Dans l’ordre, l’entourage familial (48 %), les professionnels (34 %), d’autres personnes, voisins ou amis… (18 %).

La Fédération 3977 a recensé les maltraitances principales les plus fréquentes en 2021 :

  • 32 % de maltraitances psychologiques,
  • 18 % de maltraitances physiques,
  • 15 % de négligences involontaires,
  • 12 % de maltraitances financières,
  • 10 % de non-respect des droits,
  • 7 % de maltraitances liées aux soins.

Au total, la plateforme de la Fédération 3977 contre les maltraitances a reçu 37 519 appels l’an dernier, en augmentation de 29 % par rapport à 2020.

Ehpad de demain : vers une transformation radicale de l'offre

Livre blanc

Ehpad de demain : vers une transformation radicale de l'offre

La crise sanitaire du Covid et, tout récemment, le scandale révélé par l’affaire ORPEA, ont jeté une lumière crue sur la réalité de certains Ehpad, les problèmes rencontrés par les personnels et les résidents et, plus profondément, mis ...

Télécharger le livre blanc