Promouvoir les activités physiques et sportives en direction des personnes âgées

Personnes âgées

Un rapport remis mi-janvier au gouvernement prône la reconnaissance de l’activité physique et sportive comme un acte de prévention de la dépendance.

Convaincues des bienfaits de l’activité physique à tout âge de la vie, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, et Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, ont installé, en juillet 2013, le groupe de travail « Dispositif d’activités physiques et sportives en direction des âgés », piloté par le Pr Daniel Rivière. Chef du service de médecine du sport au CHU de Toulouse et vice-président de la Société française de médecine de l’exercice et du sport, celui-ci a remis son rapport le 14 janvier.

Cette mission traduit « la volonté du gouvernement de travailler à une meilleure prise en compte des effets bénéfiques de l’activité physique et sportive pour faire face aux enjeux liés à l’allongement de l’espérance de vie et prévenir la perte d’autonomie chez les âgés », précisent les deux ministres.

Le groupe de travail émet « des préconisations innovantes, visant à développer la pratique physique des seniors en France, quel que soit leur degré d’autonomie, et y compris après la survenue de la dépendance, dans les conditions d’encadrement les plus adaptées », se félicitent Valérie Fourneyron et Michèle Delaunay. Issues des huit mesures figurant dans le rapport, les recommandations prioritaires retenues par les deux ministres portent sur les points suivants.
 

– L’information du public : le rapport propose la mise en place d’une campagne d’information sur les dispositifs existants, à destination des seniors, des aidants, mais également des professionnels de santé.

– La formation des professionnels à la « prescription » d’activités physiques et sportives et à leur adaptation pour les personnes identifiées à risque, à forte sédentarité ou avançant en âge.

– L’accueil du public : le rapport recommande la mise en place d’ateliers de santé dans les stages de préparation à la retraite et la création d’un carnet de « santé sportive » pour les seniors, avec des possibilités de licences multi-fédérales.

– La prise en charge de l’activité physique et sportive comme un acte de prévention intégré dans les contrats collectifs des mutuelles ou complémentaires santé et l’intégration de l’intervention des éducateurs sportifs dans les budgets « prévention » des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).
 

Ces préconisations viendront alimenter la réflexion en cours pour la préparation des projets de loi sur l’autonomie et l’adaptation de la société au vieillissement et sur la modernisation du sport. Par ailleurs, le groupe de travail du Pr Rivière sera pérennisé. Il poursuivra, dans un cadre interministériel, sa réflexion au sein du Pôle Ressources National « Sport Santé Bien-être », créé en mai 2013 au sein du ministère en charge des Sports.
 

Le rapport complet est à consulter sur : www.social-sante.gouv.fr
 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum