Stop à la maltraitance des personnes âgées

Personnes âgées

La plate-forme AGE Europe appelle à la mise en place d’un cadre européen de qualité pour le bien-être et la dignité des personnes âgées.

« Le vieillissement de la population et les grandes réformes sociales et économiques que ce changement démographique va entraîner nécessitent de trouver les moyens de lutter contre la maltraitance des personnes âgées et d’assurer une vie digne au grand âge. Il s’agit d’un défi majeur pour l’Union européenne, nécessairement situé au cœur de ses politiques actuelles de vieillissement actif et en bonne santé », a déclaré, mi-juin, Anne-Sophie Parent, secrétaire général de la plate-forme AGE Europe (réseau européen d’organisations de personnes âgées), à l’occasion de la Journée internationale contre la maltraitance des personnes âgées.

Ces dernières années, la question de la maltraitance et de la négligence envers les personnes âgées vulnérables a gagné en importance à tous les niveaux, national comme européen, estime la plate-forme AGE. Les pouvoirs publics, les décideurs politiques, les services de soins et les associations d’usagers sont désormais conscients que la maltraitance et la négligence à l’encontre des personnes âgées constituent une infraction grave aux droits de l’homme et ne peuvent plus être tolérées. « Des mesures doivent être prises pour assurer aux personnes âgées une protection adéquate, qu’elles puissent jouir d’un vieillissement dans la dignité, même lorsqu’elles deviennent dépendantes des autres en termes de soins et d’assistance », affirment les responsables de la plate-forme.

De mauvaises pratiques existent dans tous les pays de l’Union européenne et dans tous les lieux de soins, au domicile, dans la communauté ou dans les institutions. « Dans certains cas, cette maltraitance est délibérée, mais, dans la grande majorité, il s’agit de « mauvais traitements » non intentionnels, qui portent atteinte au bien-être et à la dignité des personnes âgées vulnérables ».

Néanmoins, il existe aussi de nombreuses expériences positives et de vraies réussites à travers l’Europe, se réjouit la plate-forme AGE. « Le plus souvent, les aidants – formels et informels – sont très dévoués et s’investissent énormément pour prodiguer les meilleurs soins possibles aux personnes âgées ayant besoin d’assistance ».

Selon les responsables de la plate-forme européenne, la meilleure façon de prévenir les « mauvais traitements » et la maltraitance envers les aînés est d’améliorer la qualité des soins et du soutien offerts à ceux nécessitant soins et assistance. AGE et un ensemble de partenaires de 12 pays européens développent, actuellement, un cadre européen de qualité des soins et d’assistance de longue durée incluant des principes de qualité et des recommandations pour la mise en œuvre de ces principes basés sur la Charte Européenne des droits et des responsabilités des personnes âgées nécessitant des soins et une assistance de longue durée. Ce cadre européen de qualité des soins et d’assistance de longue durée sera présenté au Parlement européen le 14 novembre 2012.

Pour en savoir plus : www.age-platform.eu

 

Pour aller plus loin : Découvrez le nouvel ouvrage des Éditions Weka Gérer un Ehpad au quotidien

 

Livre blanc

Communication de crise, accidents, maltraitance

Téléchargez

Un Ehpad peut être confronté à des situations de crise comme des accidents ou des faits de maltraitance envers les résidents. Face aux risques et aux responsabilités, le directeur se doit de communiquer en protégeant les résidents et les personnels et en réduisant au maximum les éventuels dommages tout en préservant l’image de son établissement.

Comment organiser sa communication afin de contribuer aussi rapidement que possible à éviter d’amplifier la crise par des informations erronées ou des rumeurs ?
Quels sont les différents acteurs qu’il faut cibler dans la communication ? Comment construire son plan de communication ? Comment communiquer avec les médias ?

Découvrez les réponses à ces questions en téléchargeant gratuitement la fiche « Communication de crise, accidents, maltraitance » extraite de l’ouvrage Gérer un Ehpad au quotidien des Éditions Weka.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum