Une convention pour adapter davantage de logements aux personnes âgées

Personnes âgées

Marisol Touraine et Emmanuelle Cosse viennent de signer une convention visant à amplifier l’adaptation des logements privés et sociaux à l’avancée en âge de la société.

Pour donner « un nouvel élan national » à l’adaptation des logements privés et sociaux à la perte d’autonomie des personnes âgées, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ont signé une convention le 5 juillet. Celle-ci est structurée autour de quatre objectifs.

100 000 logements adaptés dans le parc privé

80 000 logements privés adaptés aux personnes âgées ont été réalisés depuis le début du quinquennat. Le gouvernement, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) et la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), déjà partenaires, s’engagent à poursuivre leurs efforts conjoints pour « amplifier cette dynamique et atteindre, en 2017, 100 000 logements adaptés dans le parc privé. »

Accélérer la mobilisation des bailleurs sociaux dans le parc public

L’État, l’Union sociale pour l’habitat (USH), la CNAV, le Régime social des indépendants (RSI) et la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (CCMSA) vont « définir une stratégie commune visant à prendre en compte le vieillissement dans tous les registres de la gestion locative et de la gestion du patrimoine. »

Améliorer les compétences des entreprises et artisans du bâtiment

L’adaptation des logements à la perte d’autonomie des personnes âgées nécessite une approche et une formation spécifique. Ainsi, la Fédération française du bâtiment (FFB), la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) et la Fédération Soliha vont poursuivre le développement de leurs labels « Silverbat » et « Pros de l’accessibilité » et étudier les modalités de mise en œuvre de réseaux de professionnels sur les territoires, pour mieux intégrer l’offre de logements adaptés.

Vers un guichet unique pour faciliter l’accès au droit

La convention installe des projets pilotes de coordinations locales rassemblant les divers intervenants et financeurs, sur le modèle du guichet unique. Objectif : faciliter l’accès des citoyens aux dispositifs et aides auxquels ils ont droit. Ces coordinations locales se déploieront sur dix territoires, pour une première expérimentation, avant d’être étendues dans une seconde phase.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum