Élections municipales : assurer l’accès au vote des personnes handicapées

Personnes handicapées

Le Défenseur des droits lance un appel à témoigner aux personnes en situation de handicap rencontrant des difficultés pour exercer leur droit de vote.

Accessibilité des lieux de vote, respect du secret du vote, absence de panneaux d’information extérieur adaptés (caractères agrandis et contrastés), de plans inclinés, d’isoloirs spécifiques, refus des chiens-guides d’aveugles… À l’occasion des élections municipales, le Défenseur des droits invite « toute personne en situation de handicap qui rencontrerait un problème dans l’exercice de son droit de vote, à le saisir en urgence pour remédier, dans la mesure du possible, avant le second tour, aux difficultés rencontrées ».

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées prévoit que les bureaux et les techniques de vote doivent être accessibles aux personnes handicapées, quel que soit leur handicap, notamment physique, sensoriel, mental ou psychique, afin de leur permettre de voter de façon autonome, rappelle le Défenseur des droits. Et d’interroger : « Neuf ans plus tard, l’accessibilité des personnes handicapées aux bureaux de vote est-elle effective ? À quelles difficultés les personnes en situation de handicap sont-elles encore confrontées dans l’exercice de leur droit de vote ? »

Les personnes en situation de handicap concernées peuvent témoigner sur : https://formulaire.defenseurdesdroits.fr/vote-handicap.

Il est également possible de contacter le Défenseur des droits par téléphone au 09 69 39 00 00.

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum