L’accessibilité des personnes handicapées aux arts et à la culture

Personnes handicapées

La tenue de la 10e Commission Nationale Culture-Handicap a permis au gouvernement d’exposer son programme pour 2016 et 2017.

La ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, et la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville, ont présidé, le 27 janvier, la 10e Commission Nationale Culture-Handicap. À cette occasion, elles ont remis le prix « Patrimoines pour Tous », qui distingue des initiatives exemplaires en matière d’accessibilité des lieux patrimoniaux aux personnes en situation de handicap. Par ailleurs, les deux ministres ont rappelé leur engagement à ce que les établissements culturels se mobilisent pour accueillir des jeunes en situation de handicap en Service civique et proposé que tous les jeunes effectuant une mission de Service civique bénéficient d’une formation au handicap, organisée en lien avec les associations représentatives des personnes handicapées.

Fleur Pellerin et Ségolène Neuville ont surtout dévoilé « leurs ambitions pour 2016 et 2017 » :

Priorité à l’accessibilité à l’audiovisuel public

France Télévisions s’est engagé en matière d’accessibilité aux programmes télévisuels avec, notamment, le déploiement, dès juin 2016, d’un lecteur (player) permettant la mise à disposition, sur la télévision connectée, de l’interprétation de certains programmes en langue des signes française et, dès octobre 2016, de l’accessibilité en langue des signes des journaux d’information de 13h et de 20h.

D’autres mesures ont été annoncées :

  • Dès qu’un événement justifiera l’interruption des programmes pour la diffusion d’un flash d’info, celui-ci sera traduit en langue des signes ;
  • La future chaîne d’information en continu inclura l’accessibilité dans ses missions, dès son lancement ;
  • Le débat électoral, notamment de l’entre deux tours de l’élection présidentielle de 2017, sera également désormais traduit en langue des signes.

Enfin, la direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC), en lien avec la Direction générale des entreprises, mobilisera le secteur professionnel pour que se développe rapidement un décodeur TNT vocalisant.

Des nouvelles ambitions en faveur de l’édition adaptée et du numérique

Une mission conjointe des Inspections générales de la culture et de la communication (IGAC) et des affaires sociales (IGAS) est lancée en vue d’améliorer les activités d’adaptation des œuvres, tout en rationalisant les moyens et financements publics qui y sont affectés.

Par ailleurs, pour ouvrir aux personnes handicapées tout le potentiel du numérique, Fleur Pellerin et Ségolène Neuville ont annoncé qu’elles mobiliseraient les acteurs des nouvelles technologies, du handicap et les institutions culturelles dans le cadre d’un Hackathon « Nouvelles technologies/ Culture/Accessibilité Universelle » et que la thématique « Accessibilité-Handicap » sera inscrite dans l’appel à projet « Service numérique culturel innovant », qui sera lancé courant 2016 par le secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication.

S’engager en faveur de la formation des professionnels de la culture

L’ensemble des établissements nationaux d’enseignement supérieur d’architecture intègre, aujourd’hui, un enseignement à l’accessibilité au sein de leurs différents cursus. Une action renforcée sera conduite en formation initiale dans les écoles d’art. Pour développer la formation continue, les ateliers de l’accessibilité menés en lien avec les associations représentatives seront pérennisés, de nouveaux guides de la collection Culture Handicap seront publiés en 2016 et des MOOC seront initiés.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum