Des musées virtuels de proximité se déploient dans les territoires

Communication

Une nouvelle manière de considérer les œuvres artistiques, ainsi que leur diffusion à un public qui fréquente peu les musées traditionnels. Tel est le projet des Micro-Folies, grâce à la dématérialisation. Explication.

Dans la salle, un écran géant sur lequel sont projetés des œuvres des musées partenaires. Sur des tablettes ludo-pédagogiques synchronisées sont diffusés des contenus additionnels qui explicitent les œuvres et apportent des contenus supplémentaires. Bienvenue au sein d’une Micro-Folie, un concept avant-gardiste de musée numérique, ouvert à toutes les expériences, porté par le ministère de la Culture à travers la France et piloté par La Villette. Les visiteurs peuvent, à travers un dispositif technologique de pointe, explorer les contenus muséographiques croisés de douze grandes institutions nationales parmi lesquelles le musée du Louvre, le château de Versailles, la Cité de la musique ou encore le Festival d’Avignon « Le musée numérique, c’est avant tout la chance de pouvoir découvrir des œuvres qui font partie du patrimoine national », détaille le directeur de la Micro-Folie de Sevran (93), inaugurée le 12 janvier 2017.

Un équipement complet

Au cœur de la Micro-Folie, le musée numérique suit un principe de collections numériques qui s’enrichissent chaque année de trois à quatre nouvelles collections, chacune composée en moyenne de 250 à 400 chefs-d’œuvre. Plusieurs modules complémentaires peuvent s’y ajouter. Le FabLab, par exemple, pour découvrir l’usage des nouvelles technologies. À Deauville (14), cet espace permet de s’initier au bricolage et à la fabrication. Il va permettre aux plus aguerris comme aux novices de créer des objets et de prendre plaisir à faire eux-mêmes, à l’aide d’outils numériques et innovants. Imprimantes 3D, machines à coudre numériques, ordinateurs… sont complétés d’un espace bricoleur, où l’on pourra travailler le bois, le métal, la peinture.

La Micro-Folie peut offrir un espace de réalité virtuelle pour se projeter dans des univers virtuels et vivre, équipé d’un casque, des expériences sensorielles et interactives. Une scène, une bibliothèque ludothèque ou encore un espace de convivialité complètent ce lieu multiple d’activités accessible à tous. Deux ans après le lancement de la première Micro-Folie à Sevran, ce projet original de plate-forme culturelle au service des territoires connaît un déploiement accéléré en France et à l’international. Ce sont aujourd’hui 200 Micro-Folies qui sont ouvertes ou en cours de lancement. Et ce n’est pas fini. Le ministère de la Culture souhaite accélérer ce déploiement pour atteindre 1 000 unités d’ici 2022. « L’attrait pour la dimension technologique de la présentation des œuvres, associé à une forme d’interactivité, permet de s’adresser à des publics qui ne franchissent pas les portes des lieux d’exposition classiques », estime Franck Riester, ministre de la Culture. C’est bien toute la richesse de la Micro-Folie d’être un lieu où ces chefs-d’œuvre rencontrent de nouveaux publics.

Blandine Klaas

Source : RCL

Posté le par

Recommander cet article