Paris 2024 : l’ APF veut des JO ouverts à tous

Personnes handicapées

Pour l’Association des Paralysés de France (APF), les futurs Jeux olympiques et paralympiques sont « une formidable opportunité d’accélération dans la prise en compte des attentes des personnes en situation de handicap ».

L’Association des Paralysés de France (APF) accueille avec enthousiasme l’attribution des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à la ville de Paris. « Ces jeux sont une formidable opportunité de développement pour l’ensemble du pays avec des impacts économiques, sociaux, sociétaux et territoriaux pour tous », a déclaré l’association le 14 septembre. Elle attend de ces futurs JO « qu’ils soient une formidable opportunité d’accélération dans la prise en compte des attentes des personnes en situation de handicap », en Île-de-France mais aussi sur tous les sites qui accueilleront des épreuves. Au-delà des milliers de personnes en situation de handicap qui viendront du monde entier pour assister aux différentes épreuves de ces jeux, ce sont plus de 4 000 athlètes en situation de handicap que Paris accueillera pour les Jeux paralympiques, rappelle l’APF.

L’association souhaite que Paris 2024 soit « une chance pour l’accessibilité avec la mise en œuvre d’une nouvelle dynamique pour l’adaptation de la capitale et des communes alentours, du cadre de vie et des services de transports, en particulier grâce à une enveloppe budgétaire dédiée ». Ces JO doivent aussi être une chance pour la visibilité des personnes en situation de handicap, dans la cité et dans les médias. Un progrès a été réalisé lors des Jeux paralympiques de Rio en 2016, qui ont connu une meilleure visibilité médiatique, estime l’APF. « Cet élan doit être poursuivi et amplifié pour ces jeux à venir ».

Enfin, Paris 2024 est une chance pour promouvoir « une société ouverte à tous, dans laquelle chacun·e a sa place grâce à un événement porteur de lien social et de valeurs de solidarité et d’inclusion ». « Particulièrement vigilante » pour que les JO de 2024 soient « réellement inclusifs », l’APF entend s’impliquer dans la préparation de ces Jeux olympiques et paralympiques.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum