Pour l’Unapei, le handicap entre dans la campagne

Personnes handicapées

À l’orée de la campagne présidentielle, l’Unapei entend rester attentive et faire entendre la voix des personnes handicapées mentales et leurs familles.

« Ne parlez pas pour elles, sans elles ! ». Tel est le mot d’ordre de l’Unapei, avant l’élection présidentielle de 2012. Lors de l’élection présidentielle précédente, la politique du handicap était l’un des sujets centraux de la campagne, notamment abordé lors du débat d’entre deux tours, rappelle l’association. Au regard de l’actualité chargée, l’Unapei estime que « le handicap est, d’ores et déjà, un thème central » de la campagne pour l’élection présidentielle 2012.

Et de citer : l’autisme déclaré Grande Cause nationale 2012, la proposition de loi du député Daniel Fasquelle sur l’interdiction de la psychanalyse pour les personnes autistes, le Grenelle de la scolarisation des enfants handicapés qui se tient ce mercredi 25 janvier, le discours de François Hollande au Bourget mentionnant le handicap…

L’Unapei s’en réjouit, mais « reste attentive pour que la parole des personnes handicapées mentales et de leurs familles soit entendue ». Elle revendique « 8 mesures prioritaires pour permettre aux personnes handicapées mentales d’accéder à une réelle citoyenneté ». L’association interpelle l’ensemble des candidats pour qu’une information « facile à comprendre » soit diffusée.

Selon elle, « c’est la première action à engager pour que la majorité des votants handicapés mentaux puissent s’informer et se forger une opinion ».

Pour en savoir plus : http://2012.Unapei.org

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum