PORTRAITS
D'ACTEURS PUBLICS

"Découvrez les personnalités
  qui donnent de l'élan à l'action
  publique."

Jean-Marie REYNAUD

Directeur Général Adjoint des services de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Jean-Marie REYNAUD

Crédit photo : Droits réservés

à propos de

Prénom : Jean-Marie

Nom : REYNAUD

Fonctions : Directeur Général Adjoint des services


« Les hommes et femmes étant les premiers acteurs des services publics territoriaux, voir évoluer la répartition des responsabilités, les conditions d’emploi, les démarches renforçant leur motivation et leur mobilisation pour généraliser un service public de qualité et performant avec des professionnels heureux d’y participer. »

Quelles sont vos fonctions actuelles ?

Jean-Marie Reynaud : Je suis Directeur Général Adjoint des services de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en charge des directions ressources.

Quelles ont été les grandes étapes de votre parcours professionnel ?

Jean-Marie Reynaud : Ingénieur de formation, après une brève incursion dans le secteur privé, j’ai rejoint le secteur des collectivités locales à 27 ans en prenant la charge du service des transports internes de la ville de Marseille. Rapidement passionné par ce secteur d’activité, je me suis spécialisé au travers d’un 3e cycle d’administration publique des collectivités locales. Cette première expérience et cette formation m’ont amené à rejoindre le temps d’une disponibilité le cabinet international d'audit et de conseil E&Y au sein duquel j’ai mené plus de 60 missions d’audit et de conseil dans les domaines de la performance du management et du pilotage des différentes strates de collectivités ainsi que du secteur public d'État. J’ai de ce fait été rodé à la conception et la mise en œuvre de démarches et d’outils en vue de renforcer la qualité et la performance de la gestion publique. Fort de cette pratique, j’ai entamé ensuite mon tour de France en rejoignant le conseil départemental des Bouches-du-Rhône puis la ville du Havre et la ville de Toulon. Recruté en 2004 comme DGAS RH par la ville d’Aix-en-Provence, j’en suis devenu DGS en 2008 et y ai mené de très beaux projets aux côtés de son maire. J'ai par la suite rejoint la ville de Boulogne-Billancourt en tant que DGS avant de revenir dans ma région natale en 2016 lors de l’élection de Christian Estrosi à la tête de la région PACA.

Citez le projet qui vous a le plus marqué et dont vous êtes le plus fier ?

Jean-Marie Reynaud : Sur le plan de la qualité de vie, la participation active à l'aménagement d'un quartier et la construction de grands équipements de la ville d’Aix-en-Provence. Sur le plan humain, le fait d'avoir recruté des jeunes en difficultés professionnelles sous forme de contrats aidés et les voir aujourd’hui pleinement intégrés comme chef de service dans une collectivité.

Avez-vous un rêve que vous souhaiteriez concrétiser ?

Jean-Marie Reynaud : Un rêve professionnel : les hommes et femmes étant les premiers acteurs des services publics territoriaux, voir évoluer la répartition des responsabilités, les conditions d’emploi, les démarches renforçant leur motivation et leur mobilisation pour généraliser un service public de qualité et performant avec des professionnels heureux d’y participer. Un rêve personnel : arriver à grimper sur les sommets des sept continents, j’en suis à deux.

Comment décririez-vous votre engagement personnel en tant qu’acteur public ?

Jean-Marie Reynaud : Je soutiens depuis des décennies maintenant un orphelinat et parraine trois enfants pour qu’ils puissent avoir un démarrage un peu moins difficile dans la vie.

Quelles sont les qualités essentielles inhérentes à vos fonctions ?

Jean-Marie Reynaud : Loyauté envers l’exécutif et le DGS, engagement pour réaliser les projets prioritaires, respect et écoute des agents territoriaux quelle que soit leur fonction, capacité d’initiative et de proposition, qualité managériale, capacité de travail, pugnacité sont quelques-unes des qualités qui me paraissent être nécessaires mais que je ne maîtrise pas toutes ce qui me permet d’être toujours en devenir...

Quelles sont les rencontres qui vous ont le plus marqué dans votre carrière ?

Jean-Marie Reynaud : Je me suis enrichi dans de nombreuses rencontres mais puisqu’il faut choisir je citerai 3 rencontres avec des hommes et femmes politiques : Antoine Ruffenach, maire du Havre pour sa vision stratégique et son respect des individus ; Maryse Joissains-Masini, maire d’Aix-en-Provence pour son intuition et sa passion pour l'humain, Christian Estrosi pour sa perception des enjeux nationaux et locaux et sa capacité de décision. Deux rencontres dans le monde administratif : Michel Sappin ancien préfet de la région PACA pour sa fidélité et son humour ; Paul Mourier ancien Préfet du Var et DG de la région pour son autorité naturelle et sa force de travail mais aussi dans un tout autre domaine... Noël X ancien SDF sorti de sa galère qui pour atténuer celle des autres n’hésitait pas quel que soit le jour et l’heure à porter secours des plus démunis.

Quels sont les deux changements les plus importants qui ont impacté votre carrière ?

Jean-Marie Reynaud : Les lois de décentralisation successives bien sûr qui ont progressivement placé les collectivités territoriales et leurs élus dans un statut de dirigeants majeurs libérés des tutelles et prenant en charge avec leurs administrations les compétences nouvelles qui leurs étaient transférées. La révolution numérique ensuite qui transforme nos vies tant professionnelle que personnelle en nous permettant au travers des réseaux et la circulation de l’information qu’elle facilite de percevoir et penser global mais aussi d’agir au niveau local.

Tous les portraits

Club des portraits d'acteurs publics

Rejoindre le club des portraits d'acteurs publics ?

Si vous souhaitez proposer votre candidature ou celle d'une personnalité, contactez nous !

Réagissez à cet article sur le forum