PORTRAITS
D'ACTEURS PUBLICS

"Découvrez les personnalités
  qui donnent de l'élan à l'action
  publique."

Jérôme Pech

Directeur général adjoint en charge des Ressources humaines à l’Université Nice Sophia Antipolis

Jérôme Pech, Directeur général adjoint en charge des ressources humaines à l’université Nice Sophia Antipolis

Crédit photo : Droits réservés

à propos de

Prénom : Jérôme

Nom : Pech

Fonctions : DGSA en charge des RH, Université Nice Sophia Antipolis


« J’ai eu la chance également de croiser des personnes qui ont vu dans mon parcours atypique une force. Elles m’ont fait confiance et m’ont amené à sortir de ma zone de confort. C’est comme ça qu’on avance ! »

Quelles sont vos fonctions actuelles ?

Jérôme Pech : Je suis Directeur général adjoint en charge des Ressources humaines à l’Université Nice Sophia Antipolis.

Quelles ont été les grandes étapes de votre parcours professionnel ?

Jérôme Pech : Diplômé en statistiques appliquées aux sciences sociales, j’ai commencé ma carrière en tant que statisticien au CNFPT. J’ai ensuite évolué vers l’évaluation des politiques publiques à la Région Île-de-France avant d’exercer des fonctions financières puis DRH adjoint au Conseil départemental du Val-de-Marne. J’ai ensuite intégré l’Université Nice Sophia Antipolis où j’exerce actuellement les fonctions de DGSA en charge des Ressources humaines.

Citez le projet qui vous a le plus marqué et dont vous êtes le plus fier ?

Jérôme Pech : Plus qu’un projet, c’est mon évolution professionnelle dont je suis fier. Pas facile en effet de passer d’une fonction d’expertise à des fonctions de DRH. J’ai réussi grâce au Conseil départemental du Val-de-Marne qui pratique depuis longtemps le repérage des cadres à haut potentiel et leur propose des évolutions professionnelles, en dehors de tout esprit partisan.

Avez-vous un rêve que vous souhaiteriez concrétiser ?

Jérôme Pech : Exercer des fonctions de directeur général des services dans une commune.

Comment décririez-vous votre engagement personnel en tant qu’acteur public ?

Jérôme Pech : Le souci des usagers et l’enrichissement des missions des agents.

Quelles sont les qualités essentielles inhérentes à vos fonctions ?

Jérôme Pech : L’endurance, l’écoute et la capacité à prendre du recul.

Quelles sont les rencontres qui vous ont le plus marqué dans votre carrière ?

Jérôme Pech : Je dirai que chacun de mes responsables m’a permis d’avancer et de grandir. J’ai eu la chance également de croiser des personnes qui ont vu dans mon parcours atypique une force ; elles m’ont fait confiance et m’ont amené à sortir de ma zone de confort. C’est comme ça qu’on avance ! Mais, récemment, la rencontre la plus marquante a été avec la sociologie des organisations. L’approche qu’elle propose est à la fois relativement simple et très puissante pour comprendre réellement ce qui se passe dans nos organisations et pour conduire le changement, exercice haut combien délicat.

Quels sont les deux changements les plus importants qui ont impacté votre carrière ?

Jérôme Pech : Le premier changement est un virage quand je suis passé d’une fonction d’expertise, l’évaluation des politiques publiques, à un poste de responsable d’un service financier de 50 agents dans une direction d’action sociale. Une première expérience de management sans réelle formation, ni accompagnement. C’est à travers cette expérience que j’ai compris l’importance de la formation au management, dimension que je développe depuis que je suis dans les RH. Le deuxième est la prise de poste de DRH à l’Université où je me suis retrouvé en première ligne dans un environnement complètement différent avec la responsabilité de la gestion de 2 700 agents, dont 1 500 enseignant-chercheurs.

Tous les portraits

Club des portraits d'acteurs publics

Rejoindre le club des portraits d'acteurs publics ?

Si vous souhaitez proposer votre candidature ou celle d'une personnalité, contactez nous !

Réagissez à cet article sur le forum