Anesm : bilan des évaluations externes au 30 juin 2011

Sanitaire et social

Mi-2011, seuls 3,3 % des établissements et services sociaux du secteur avaient réalisé ou engagé leur évaluation externe, selon le bilan dévoilé, début novembre, par l’Anesm.

Cet article fait partie du dossier :

ÉVALUATION EXTERNE EN ESSMS IL Y A URGENCE Voir le dossier

L’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) a présenté, le 4 novembre, un bilan des évaluations externes au 30 juin 2011. Rappel : les établissements et services sociaux et médico-sociaux sont tenus de faire procéder à l’évaluation externe de leurs activités et de leurs prestations par des organismes habilités par l’Agence. Cette démarche d’évaluation conditionne le renouvellement des autorisations de fonctionnement des établissements et services. 24 512 établissements et services sociaux et médico-sociaux verront ainsi leur autorisation renouvelée ou non d’ici à 2017 !

Le bilan des évaluations externes au 30 juin 2011, réalisé par l’Anesm, fait apparaître les données suivantes :

– 1 359 mandats d’évaluations externes ont été conclus (années 2010 et 2011 cumulées). 810 évaluations externes ont été réalisées et 549 sont en cours de traitement.

– Sur le premier semestre 2011, 1 245 mandats d’évaluations externes ont été conclus avec 239 organismes habilités, soit une moyenne de 5,3 mandats par organisme.

– Sur ces 1 245 mandats, 696 évaluations externes étaient réalisées et 549 étaient en cours de réalisation au 30 juin 2011.

« Globalement, 3,3 % des 24 512 établissements et services sociaux et médico-sociaux concernés par la première vague de renouvellement des autorisations étaient donc, à cette date, couverts par l’évaluation externe », commente l’Anesm.

Selon l’Agence, le secteur le plus engagé est celui des services à la personne agréés qualité (72 %), suivi par celui des personnes âgées (23 %) et des personnes handicapées (11 %). Le coût des évaluations externes varie considérablement pour une même catégorie d’établissement ou de service. Ainsi, par exemple, dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), le minimum facturé TTC est de 1 980 euros, le maximum de 15 309 euros. « Ceci sans lien avec la taille de la structure », précise l’Anesm.

Ce bilan est à télécharger sur le site internet de l’Agence : www.anesm.sante.gouv.fr, rubrique Évaluation externe / Textes de références Outils.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum