Le Plan national canicule 2017 est activé

Sanitaire et social

Le niveau de « veille saisonnière » du Plan national canicule (PNC) 2017 est opérationnel depuis le 1er juin.

Comme chaque année, le Plan national canicule (PNC), avec son premier niveau de « veille saisonnière », a été déclenché jeudi 1er juin 2017. Le PNC est organisé en quatre niveaux d’alerte, qui correspondent chacun à des actions de prévention et de gestion spécifiques.

Le niveau de « veille saisonnière » se caractérise par la mobilisation en amont des services de l’État en région (préfectures, ARS…). Ceux-ci mettent en place des actions de prévention et de communication adaptées et renforcées pour la population, particulièrement pour les personnes les plus vulnérables (personnes âgées, isolées, en situation de handicap, de précarité ou sans abri, avec des pathologies préexistantes, femmes enceintes, jeunes enfants, travailleurs en extérieur…). Chaque commune met en place un registre nominatif pour répertorier les personnes âgées et les personnes en situation de handicap qui en font la demande. Les personnes inscrites seront contactées et suivies en cas de fortes chaleurs.

En 2016, la situation météorologique a été particulièrement atypique, avec une succession de quatre épisodes de vagues de chaleur entre mi-juillet et mi-septembre. Santé publique France a recensé près de 700 décès en excès lors du premier épisode de canicule (17 au 20 juillet 2016), au niveau national et dans cinq régions (Bretagne, Hauts-de–France, Centre Val-de-Loire, Pays-de-la-Loire et Grand Est).

La première vague de chaleur passée, la Direction générale de la santé (DGS) et Santé publique France rappellent les bons réflexes pour protéger sa santé et prendre soin de son entourage en cas de canicule. Pour mémoire, voici les conseils de prévention en période de canicule :

  • Boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif
  • Se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour
  • Manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…)
  • Éviter les efforts physiques
  • Maintenir le logement frais (fermer fenêtres et volets la journée, les ouvrir le soir et la nuit s’il fait plus frais)
  • Penser à donner régulièrement des nouvelles à ses proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide.

Source :  Canicule et fortes chaleurs : les outils d’information,  Inpes

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum