Métiers du sanitaire et du social : la promotion de l’apprentissage en Ile-de-France

Sanitaire et social

L’ADAFORSS organise une journée en faveur de l’apprentissage dans le secteur sanitaire et social en Ile-de-France.

L’Association pour le développement de l’apprentissage et des formations aux métiers sanitaires et sociaux (ADAFORSS) organise, le 2 juin au cirque Diana Moreno Bormann, dans le 19e arrondissement de Paris, « une grande manifestation destinée à réaffirmer la place fondamentale de l’apprentissage dans le secteur sanitaire et du social, véritable gisement d’emploi en Ile-de-France ».

L’ADAFORSS est née début 2015 de la fusion de deux centres de formation pour apprentis : le CFA ADAPSS IDF et le CFA Santé Solidarité. L’association représente désormais un acteur majeur dans le secteur de l’apprentissage et de la formation aux métiers de la santé et du social en Ile-de-France, avec près de 1 300 apprentis, 3 000 employeurs, plus de 80 écoles partenaires et un taux d’insertion dans l’emploi de 96 %. L’ADAFORSS propose, aujourd’hui, 20 formations diplômantes réparties sur l’ensemble du territoire de l’Ile-de-France. L’association perçoit une subvention du conseil régional d’un montant de 907 000 euros.

Infirmiers, aides-soignants, assistants de service social, masseurs-kinésithérapeutes…, le secteur sanitaire et social est un secteur poids lourd en Ile-de-France. Il s’avère « particulièrement dynamique et peu sensible aux cycles conjoncturels car sa croissance est tirée par des évolutions structurelles, notamment démographiques, explique Hella Kribi-Romdhane, vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France en charge de la formation professionnelle, de l’apprentissage, de l’alternance et de l’emploi. La progression de l’emploi y est constante et celui-ci a, plus qu’ailleurs, résisté à la crise. De même, l’insertion des diplômés dans l’emploi est plus satisfaisante que dans d’autres spécialités de formation, en raison de la robustesse du lien emploi-formation. » Les perspectives d’emploi sont importantes, tout particulièrement dans les métiers de la gériatrie, en croissance de 5 à 10 % par an dans la région.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum