Prévenir les agressions visant les sapeurs-pompiers

Santé et sécurité au travail

Le gouvernement veut lutter plus efficacement contre les agressions dont sont victimes les sapeurs-pompiers.

Les sapeurs-pompiers, comme les membres des forces de sécurité, peuvent être victimes d’agressions en intervention, principalement lors de secours à personnes (80 %). « Pour lutter contre ces comportements inacceptables », le ministre de l’Intérieur a adressé fin août aux préfets une circulaire détaillant un plan de prévention et de lutte contre les agressions visant les sapeurs-pompiers. Objectif affiché : « lutter plus efficacement encore contre les agressions dont sont victimes les sapeurs-pompiers ».

Le plan d’action décrit s’articule autour de trois axes majeurs.

Une coordination opérationnelle interservices renforcée

  • Renforcer le lien avec les forces de sécurité intérieure.
     
    Les préfets doivent, notamment, contrôler l’effectivité et l’actualisation du protocole de prévention et de lutte contre les agressions visant les sapeurs-pompiers, instauré par une instruction du 30 mars 2015.
  • Collaborer de manière plus active avec les SAMU, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS).
  • Mieux intégrer les polices municipales.

Des actions relatives au personnel

  • Renforcer le lien de proximité avec la population.
  • Se former pour mieux appréhender les situations à risques.
  • Agir et accompagner lorsque l’événement est survenu.
  • Renforcer la collaboration avec l’autorité judiciaire.

Des améliorations et avancées techniques

La protection des sapeurs-pompiers passe, également, par la mise en place d’équipements individuels et collectifs. « Certains sont déjà en service, d’autres en expérimentation. Certains, enfin, sont le fruit d’initiatives locales qu’il convient de partager », précise le ministère de l’Intérieur. Et de citer : la protection des vitres latérales, l’expérimentation des caméras-piétons, le test d’un gilet pare-lames.

Afin d’appuyer la mise en œuvre de ce plan d’action, le ministère de l’Intérieur annonce la création d’un Observatoire national des violences envers les sapeurs-pompiers. Cette instance devra permettre d’objectiver les remontées de terrain et de s’assurer de la bonne mise en œuvre des actions figurant dans le plan.

Posté le par

Recommander cet article