Création de l’Observatoire national de la fin de vie

Santé

L’Observatoire national de la fin de vie est, notamment, chargé d’améliorer les connaissances relatives aux pratiques d’accompagnement des personnes.

Par le décret n° 2010-158 du 19 février publié au JO du 21 février 2010, le gouvernement vient de créer un observatoire national des conditions de la fin de vie et des pratiques d’accompagnement, « afin d’en améliorer la connaissance ». Cette nouvelle instance est placée auprès de la ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot.

L’Observatoire national de la fin de vie va remplir plusieurs missions :

  • recenser les besoins d’information du public et des professionnels de santé, à partir de l’étude des conditions de la fin de vie et des pratiques médicales qui s’y rapportent ;
  • identifier les besoins en matière de recherche ;
  • promouvoir l’émergence de recherches pluridisciplinaires dans différents domaines d’application de la fin de vie.

Cet observatoire est doté d’un comité de pilotage de 12 membres, parmi lesquels figurent, notamment, le directeur général de la santé (DGS), le directeur général de la cohésion sociale (DGCS), mais aussi quatre représentants des associations ou fondations œuvrant pour les soins palliatifs et quatre experts scientifiques.
 

Pour en savoir plus :

Téléchargez le document au format pdf Décret n° 2010-158 du 19 février 2010 portant création de l’Observatoire national de la fin de vie

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum