Hôpital numérique : ouverture de trois chantiers majeurs

Santé

La Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a réuni, début avril, le comité de pilotage « Hôpital numérique ». Objectifs : faire le point sur les avancées de ce programme, qui vise à moderniser les systèmes d’informations hospitaliers (SIH), et lancer trois nouveaux chantiers.

Mis en place en novembre 2011, le programme « Hôpital numérique » prévoit, d’ici cinq ans, d’accompagner les établissements de santé dans leur transformation par les technologies de l’information et de la communication. Selon la DGOS, le développement et la modernisation des systèmes d’informations hospitalier (SIH) sont devenus « un enjeu majeur pour l’ensemble de la politique d’amélioration de l’organisation des soins ». Les réformes engagées par la loi HPST et le développement de l’e-santé en dépendent.

Cette réunion a permis au comité de pilotage « Hôpital numérique » de lancer trois chantiers majeurs. Dans un premier temps, une étude sera menée afin d’évaluer « l’impact des logiciels de production de soins sur la qualité, la sécurité des soins et l’amélioration de la prise en charge des patients », précise le ministère de la Santé. Dans un deuxième temps, les indicateurs « Hôpital numérique » devront être intégrés dans la certification des établissements de santé par la Haute autorité de santé (HAS). Enfin, une démarche d’homologation des solutions logicielles sera mise en œuvre, coordonnée par la Délégation à la stratégie des systèmes d’information en santé (DSSIS).

Ces trois chantiers viennent compléter les quatre axes stratégiques du programme :

  • combler les manques de gouvernance SI et favoriser l’implication dans les SI des professionnels de santé et cadres dirigeants ;
  • renforcer les compétences relatives aux SIH, notamment par le biais de formations ;
  • stimuler et structurer l’offre de solutions ;
  • financer le socle de priorités, qui comprend les résultats d’imagerie, de biologie et d’anatomo-pathologie, le dossier patient informatisé, la prescription électronique alimentant le plan de soins, la programmation des ressources, l’agenda du patient et le pilotage médico-économique.

Lire aussi :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum