La Croix-Rouge organise l’opération « L’été qui sauve »

Santé

La Croix-Rouge française veut profiter de cet été pour initier 10 000 personnes aux gestes qui sauvent.

« L’été qui sauve ». C’est le slogan du nouveau challenge de la Croix-Rouge française qui se déroule durant toute la période estivale. Objectif : initier 10 000 personnes aux gestes qui sauvent jusqu’au 8 septembre, date de la Journée mondiale des premiers secours. Les bénévoles de la Croix-Rouge française se mobilisent donc, partout en France, pour informer et initier gratuitement petits et grands aux gestes de premiers secours, à l’utilisation du défibrillateur et aux comportements qui sauvent en cas de situation exceptionnelle. Chaque citoyen est invité à venir à la rencontre des bénévoles pour s’initier, découvrir les activités de l’association et peut-être même se découvrir une âme de secouriste et rejoindre les rangs de la Croix-Rouge française en tant que bénévole.

Durant tout l’été, diverses animations gratuites, accessibles à tous les âges, sont donc organisées par les structures locales de la Croix-Rouge française à travers la France entière. Au programme :

L’Initiation aux Premiers Secours (60 minutes)

Des gestes simples mais vitaux, qui s’apprennent aisément et peuvent permettre à chacun de sauver la vie d’un proche en attendant l’arrivée des secours. Position latérale de sécurité, massage cardiaque associé à la défibrillation automatisée…, les formateurs bénévoles de la Croix-Rouge française proposent à tous, petits et grands, de s’initier à ces gestes simples, mais essentiels.

L’Initiation à la Réduction des Risques (IRR) (50 minutes)

L’Initiation à la Réduction des Risques (IRR) permet au public de se rendre compte de la nécessité de se préparer aux risques de catastrophe pour mieux en gérer les conséquences. Des premières mesures à prendre à la découverte du « Catakit » (sac de survie unique créé par la CRF), cette initiation détaille les trois temps de la catastrophe, de la préparation au retour à la normale, en passant par la réponse immédiate en attendant les secours.

Pour les enfants, des Initiations aux Premiers Secours (IPS Jeune public) (30 minutes)

Organisées sous forme d’animation ludo-pédagogique, ces formations sont adaptées aux différentes tranches d’âges (6-8 ans, 10-12 ans…).

L’Initiation aux Premiers Secours pour les personnes en situation de handicap : « Autrement capable » (60 minutes)

Parce que les personnes atteintes d’un handicap sont des citoyens à part entière, elles doivent pouvoir bénéficier de la formation PSC1. Pour elles, le contenu de la PSC1 reste inchangé, mais il est adapté par des formateurs qui s’appuient, avant tout, sur les connaissances que les personnes en situation de handicap ont de leurs propres capacités. Grâce à toutes ces considérations, le formateur permet à chaque participant de réaliser des gestes simples et essentiels pour la survie d’une personne en détresse ou d’indiquer à un tiers présent les gestes à effectuer. « La personne en situation de handicap est reconnue comme un acteur à part entière de sa sécurité et de celle des autres », insiste l’association.

Pour les seniors, l’animation « Bien-être et Autonomie » (45 minutes)

Destinée aux personnes de plus de 60 ans, cette animation introduit les mesures préventives faciles à mettre en œuvre pour éviter les accidents domestiques pour soi et ses proches (petits-enfants, parents, amis…). Elle initie aux gestes de premiers secours et fait prendre conscience des facteurs clés contribuant au bien-être : un sommeil de qualité, l’équilibre alimentaire, la pratique d’une activité physique, des activités « intellectuelles » (jeux, mots croisés, apprentissages…), l’existence de liens sociaux.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum