La FHF demande une baisse des tarifs appliqués aux cliniques

Santé

En réaction au crédit d’impôts accordé par le gouvernement aux cliniques et établissements privés, la Fédération hospitalière de France (FHF) réclame une baisse de leurs tarifs.

Dans le cadre du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), les cliniques et établissements privés vont bénéficier d’un avantage de près de 500 millions d’euros. Dans une note adressée le 9 janvier dernier au Premier ministre Jean-Marc Ayrault, la FHF a vivement réagi. Selon elle, cette décision serait en totale contradiction avec la volonté du gouvernement de « soutenir le service public de santé ».

La Fédération propose une baisse des tarifs des cliniques à due concurrence de l’avantage consenti, « soit en moyenne de 3 % ». Cette solution permettrait de dégager les économies nécessaires afin d’« éviter une remise en cause drastique des effectifs des personnels dans les hôpitaux », conclut la FHF.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum