Menu actualité

Thématiques

Actualité

La FHF dévoile sa plateforme présidentielle “Ambition Santé 2022”

Publié - par

En vue de l’élection présidentielle, la Fédération hospitalière de France (FHF) présente 30 propositions pour l’avenir du système de santé.

La FHF dévoile sa plateforme présidentielle “Ambition Santé 2022”

La Fédération hospitalière de France (FHF) a baptisé son projet présidentiel « Ambition Santé 2022 », « un projet présidentiel de combat pour sauver le système de santé et défendre un des ferments de notre République ». Depuis début novembre 2021 et jusqu’au 17 mars, son président, Frédéric Valletoux, égrène le contenu des 30 propositions de la fédération pour l’avenir du système de santé. Fruits de la réflexion menée par sept groupes de travail composés de médecins, de soignants, d’élus, d’usagers, de directeurs, des réseaux d’experts de la FHF et de l’ensemble des forces vives de l’hôpital, ces propositions ont pour ambition de « réinventer notre système de santé à horizon 2030 ».

Les 30 propositions de la FHF sont structurées autour de quatre axes. Présentation.

Une nécessaire révolution par les territoires

1. Sceller un pacte pour l’accès aux soins de tous, dans chaque territoire et à toute heure.
2. Armer le rôle des collectivités territoriales dans l’aménagement du territoire en santé.
3. Conforter la place de la réflexion éthique dans le système de santé.
4. Assurer un accès aux soins inconditionnel à toute personne en situation de handicap.
5. Construire un système de santé territorial impliquant davantage les acteurs locaux.
6. Structurer la gradation des soins en proximité sur les territoires.
7. Faire de la santé mentale et de la psychiatrie une grande cause nationale du quinquennat.
8. Donner les moyens aux établissements publics de santé et médico-sociaux de relever le défi de la transformation écologique.
9. Impliquer l’ensemble des acteurs dans la transformation écologique des établissements de santé et médico-sociaux.

Égalité, excellence et pertinence, au cœur du système de santé de demain

10. Pour une stratégie ambitieuse, une méthode, des moyens : une loi de programmation en Santé.
11. Refonder l’Assurance maladie, simplifier la facturation et garantir l’absence de reste à charge à l’hôpital public pour les patients.
12. Favoriser un financement collaboratif entre les acteurs et faire de la pertinence des soins un levier économique.
13. Investir au long cours dans l’hôpital public pour garantir des soins de qualité.
14. Pour un système d’information hospitalier convergent, mutualisé et ouvert, au bénéfice de la santé des patients et des professionnels.
15. Investir dans la cybersécurité, un enjeu de souveraineté nationale au service de la santé.
16. Favoriser les coopérations et l’agilité dans une recherche d’excellence en santé.
17. Investir dans la recherche en donnant aux hôpitaux publics et notamment aux CHU les moyens de l’excellence.

Les professionnels de santé, avenir de la santé

18. Une priorité, reconstituer les viviers stratégiques de recrutement de la santé.
19. Un chantier d’avenir, repenser les filières de formation en santé.
20. Reconnaître le rôle pivot de l’hôpital public sur son territoire et lui donner les moyens d’assumer son rôle de bouclier sanitaire.
21. Un besoin d’équité, valoriser les métiers de l’ombre qui conditionnent l’efficacité du fonctionnement hospitalier.
22. Une ambition managériale, donner envie de s’engager.

Répondre enfin aux défis de la santé publique et de l’autonomie

23. Pour une société de tous les âges, adopter dès le début du quinquennat une loi d’orientation ambitieuse pour le Grand Age et l’Autonomie.
24. Donner les moyens aux établissements et services d’accompagner dignement les personnes âgées.
25. Adapter l’offre d’accompagnement aux attentes et aux parcours de vie des personnes.
26. Soutenir et renforcer le secteur public du Grand Age et de l’Autonomie.
27. Donner corps à la prévention et à une culture de santé publique partagée par tous les citoyens.
28. Mettre en œuvre une politique de prévention au sein des établissements de santé et médico-sociaux, appuyée par un financement pérenne dédié et incitatif.
29. Promouvoir les équipes territoriales publiques au service des parcours patients et des filières de soins.
30. Définir des orientations nationales et territoriales sur la pertinence des prises en charge et la sécurité des soins.

La journée de Grand Oral des candidats à la présidentielle sur la santé et l’autonomie, organisée le 17 mars 2022 par la fédération, qui associe l’ensemble des acteurs de la santé, sera l’occasion pour ces candidats de se positionner sur ces sujets majeurs, espère la FHF.