La MSA va mettre en œuvre un plan de prévention du suicide dans le monde agricole

Santé

Le ministre de l’Agriculture vient de confier à la Mutualité sociale agricole (MSA) la mise en œuvre d’un plan pour mieux prévenir les suicides d’agriculteurs.

Le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire, Bruno Le Maire, a présenté, le 31 mars, un plan de prévention du suicide dans le monde agricole. Une annonce faite à Rennes, lors de son intervention en conclusion des débats sur la solitude dans le monde rural et agricole, organisés par la Société de Saint-Vincent-de-Paul, à l’occasion de la 3e rencontre nationale de la Grande Cause nationale 2011. Le ministre a confié à la Mutualité sociale agricole (MSA) le soin de mettre en œuvre ce plan, qui comporte trois orientations :

Mieux connaître la réalité du suicide dans le monde agricole

La MSA et l’Institut de veille sanitaire (InVS) vont constituer un groupe de professionnels chargé d’établir des données fiables sur le suicide des agriculteurs. Ce groupe remettra sa première étude à la fin de l’année 2011. Celle-ci permettra d’adapter les actions de prévention aux besoins d’une région ou d’un secteur professionnel et de développer un plan global de prévention des risques psycho-sociaux et de prise en charge des agriculteurs en difficulté.

Mettre en place des dispositifs d’écoute pour les agriculteurs en situation de détresse

Les personnels des plate-formes téléphoniques des réseaux d’aides à distance spécialisés recevront, en septembre, des guides échanges adaptés aux spécificités des agriculteurs, rédigés par les équipes médico-sociales de la MSA. Les agriculteurs en détresse pourront ainsi être orientés vers la MSA.

Créer des cellules de prévention dans chaque caisse de la MSA pour  repérer les agriculteurs en difficulté

Ces cellules regrouperont plusieurs compétences : médecins du travail, assistantes sociales, conseillers en prévention des risques professionnels, psychologues, élus de la MSA. Elles seront chargées de repérer les agriculteurs fragiles et de prendre contact avec eux pour prévenir toute tentative de suicide.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum