Les Français se méfient d’une légalisation de l’euthanasie

Santé

Un sondage révèle que 60 % des Français préfèrent le développement des soins palliatifs à la légalisation de l’euthanasie.

Au Sénat, le 25 janvier prochain, débutera le débat sur l’euthanasie. Un sondage réalisé par Opinion Way/SFAP/SFAR/CREFAV/+ Digne La Vie auprès d’un échantillon représentatif de 1 015 Français souligne notamment la très grande méfiance des Français face à la légalisation de l’euthanasie :

  • 60 % des Français préfèrent le développement des soins palliatifs à la légalisation de l’euthanasie, les personnes âgées (73 % des plus de 60 ans) se montrant les plus hostiles à cette dernière solution.
  • Plus de la moitié d’entre-eux (52 %) soulignent l’existence de risques de dérives liées à la légalisation de l’euthanasie, risques là aussi notamment perçus par les seniors (62 %).
  • Les Français inquiets de la légalisation mettent en avant des risques de dérives, notamment le fait qu’on puisse, en société, décider légalement de la mort d’une personne (63 %) et la possibilité que des malades non consentants soient euthanasiés (57 %).
  • Enfin 63 % des Français préfèrent qu’un de leur proche gravement malade bénéficie de soins palliatifs plutôt que de subir une injection mortelle.
  • Parallèlement, 53 % des Français se déclarent insuffisamment informés sur les soins palliatifs et 68 % ne savent pas qu’il existe une loi interdisant l’acharnement thérapeutique.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum