Les hôpitaux publics sont en mauvaise santé financière

Santé

L’hebdomadaire « Le Point » vient de publier une enquête sur la santé financière des hôpitaux publics. Les résultats sont alarmants.

En partant de la base de données HospiDiag de l’Agence nationale d’appui à la performance (ANAP) qui surveille l’activité hospitalière, Le Point a dressé une liste des établissements de santé les plus dépensiers. Les chiffres sont inquiétants : 43 % des 603 hôpitaux sont en déficit pour un total de 637 millions d’euros et la dette des 1 266 établissements de court séjour s’élève à 23,6 milliards d’euros. En termes de coûts de personnels soignants, les plus endettés sont la clinique Bonneveine de Marseille, suivie des centres hospitaliers de Freyming-Merlebach et de Figeac. Concernant les plus lourdes dépenses administratives, le groupe hospitalier Sud-Ardennes Rethel-Vouziers arrive en tête, puis celui de Sud-Ardennes Rethel-Vouziers et le centre hospitalier de Nanterre. L’hebdomadaire publie également une liste des blocs opératoires sous-utilisés. Tout le territoire est concerné : Cambrai, Saint-Affrique, Lisieux ou encore Brignoles.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum