Le CHU de Caen, plus endetté que jamais

Santé

L’hôpital de Caen connaît de grosses difficultés financières. Conséquences : il vient de suspendre le versement de ses cotisations patronales, et le paiement de ses fournisseurs est reporté.

Dans un courrier adressé le 11 septembre dernier à l’ensemble des personnels du CHU, Angel Piquemal, son directeur, expliquait cette situation alarmante. Le versement des cotisations patronales est désormais suspendu et le paiement des fournisseurs, décalé. Seul point positif : les salaires seront payés.

Ce déficit est dû au renouvellement de deux lignes de trésorerie de 85 millions d’euros, une somme empruntée auprès des banques pour couvrir les frais d’exploitation. Leur échéance est prévue les 3 et 12 octobre prochains. De plus, l’hôpital est le plus amianté de France et nécessite une reconstruction.

Afin d’aider le CHU, l’Autorité régionale de santé (ARS) de Basse-Normandie a promis un financement via une circulaire budgétaire dès le début du mois d’octobre. Les banques, quant à elles, devraient participer à hauteur de 50 % du montant du renouvellement des lignes de trésorerie.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum