Médicaments génériques en baisse, les industriels réclament des mesures

Santé

Le marché du médicament générique a enregistré un coup d’arrêt au premier trimestre, a indiqué mercredi le Gemme, la fédération des industriels fabricants de génériques, qui réclame au gouvernement « des mesures fortes sur la prescription médicale ».

Les ventes de génériques ont reculé de 2 % en volume et de 8 % en valeur sur le trimestre, selon un communiqué du Gemme. Les industriels « alertent les pouvoirs publics des conséquences de l’absence de décision, autre que la pression répétée sur les prix », dans un communiqué. Ils estiment que le manque de décision « hypothèque les résultats du plan d’économies » de dépenses de santé.

Le Gemme souligne que sur le trimestre, la part des génériques dans le marché des médicaments remboursés a baissé de 1 % en volume. Le recul du marché des génériques « s’explique par la prescription hors répertoire qui semble s’amplifier, notamment dans certaines aires thérapeutiques » alors que le niveau de substitution des médicaments de marque par des génériques « atteint un niveau très élevé grâce à l’implication des pharmaciens », selon la fédération. Le Gemme estime qu’il y a un report des prescriptions de médicaments substituables vers des spécialités qui ne figurent pas dans le répertoire des génériques. « Le problème de sous-utilisation des médicaments génériques ne tient ni à leur prix ni à la substitution (…) mais à la prescription », affirme la fédération qui appelle le gouvernement à prendre des mesures.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum