Unifaf Île-de-France s’engage pour la formation des infirmiers de bloc opératoire

Santé

Unifaf Île-de-France propose une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE) pour obtenir le diplôme d’État d’infirmier de bloc opératoire.

Une nouvelle règlementation oblige les infirmier(e)s de bloc opératoire (IBO) en exercice à être certifié(e)s d’ici le 31 décembre 2020 pour continuer à exercer leur activité. Or, selon une enquête réalisée fin 2016, sur 343 infirmiers spécialisés de bloc opératoire, 185 étaient non diplômés d’État en Île-de-France. Avec le concours de l’Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) parisien Saint-Joseph, Unifaf Île-de-France a donc décidé de mettre sur pied une démarche de Validation des acquis de l’expérience pour le diplôme d’État d’infirmier de bloc opératoire (VAE DEIBO). Doté d’une enveloppe budgétaire spécifique de 4 millions d’euros, ce Dispositif de soutien de Branche (DSB) a été élaboré et labellisé par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE-FP) du secteur des activités sanitaires, sociales et médico-sociales privé à but non lucratif.

Le dispositif conçu par Unifaf propose un accompagnement renforcé et individualisé à tout(e) infirmier(e) d’État justifiant d’une activité en bloc opératoire depuis au moins une année. Avec, au programme :

  • Un bilan individuel pour définir le parcours du candidat en fonction de ses besoins ;
  • Un parcours à la carte et sur mesure permettant de combiner trois types de prestations ;
  • Un suivi renforcé tout au long du parcours et après jury VAE en cas de validation partielle.

En Île-de-France, un premier groupe est entré dans le dispositif en mai et sera suivi, dès septembre, par une nouvelle promotion. Les responsables formation et ressources humaines des établissements adhérents ont été sensibilisés, lors de réunions d’information, aux enjeux de la certification et de la formation des IBO. « Même s’il est difficile d’organiser des départs simultanés sur l’ensemble des personnes ciblées et que des départs différés sur plusieurs années sont envisagés, les conditions de financement exceptionnelles actuelles incitent à former le plus grand nombre d’IBO en 2018 », conseille Unifaf Île-de-France.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum