Vers une amélioration de la prise en charge de la santé mentale

Santé

Le rapport rendu par le sénateur Alain Milon sur la santé mentale présente 11 propositions pour améliorer sa prise en charge.

Le sénateur Alain Milon a rendu, le 19 décembre dernier, un rapport sur la prise en charge de la santé mentale en France. Celui-ci rappelle, dans un premier temps, les raisons pour lesquelles cette thématique revient si souvent dans les médias : « mal-être au travail lié au stress, évaluation de la dangerosité des malades, prise en charge de l’autisme ». En réponse à cela, deux plans de santé mentale ont été mis en place par l’ancien gouvernement : le premier pour 2005-2008 et le second pour 2011-2015. L’essentiel de l’action publique repose aujourd’hui dessus.

Selon Alain Milon, il faut cependant aller plus loin encore. Après une étude minutieuse des réformes engagées, ce rapport présente 11 propositions. Parmi elles, l’intégration de la lutte contre les troubles mentaux à la prochaine loi de santé publique, l’organisation de la prise en charge somatique des personnes atteintes de troubles mentaux, ou encore l’élaboration d’un programme de développement des réseaux de soins en psychiatrie.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum