Un guide pour initier une politique de la vie nocturne dans les villes

Sécurité

La Plateforme de la vie nocturne vient de publier un guide méthodologique pour aider à concevoir une politique locale en la matière.

La Plateforme de la vie nocturne (PVN) vient de publier un guide méthodologique intitulé « Politique publique de Vie Nocturne : Gouvernance et participation », basé notamment sur les expériences des villes de Bordeaux, Liège, Nantes et Paris. Ce fascicule de 32 pages s’adresse aux élus et aux chefs de projet chargés de mettre en œuvre localement une politique globale de la vie nocturne. À savoir : développement des activités de loisirs la nuit, promotion de la vie nocturne, régulation des pratiques et des comportements festifs… Le guide a donc pour objectif de « faciliter la mobilisation des parties prenantes en vue de leur participation à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques locales de la vie nocturne », expliquent les animateurs de la plateforme PVN. Au sommaire : Les parties prenantes à mobiliser ; Le pilotage politique et opérationnel : penser global, agir transversal ; Le processus et l’animation des instances ; La communication (questions prioritaires et secondaires, les conditions de réussite, les freins).

Fondée en janvier 2017, la Plateforme de la vie nocturne constitue un espace de réflexions et de propositions réunissant élus et techniciens des collectivités et de l’État concernés par cette thématique, organisations professionnelles, universitaires, experts et citoyens. La PVN veut offrir « une approche transversale et experte à ses membres partenaires, afin de mieux comprendre ce qui se joue la Nuit, construire des clés d’analyses et de stratégies, pour qu’elle devienne un atout pour les territoires ». Culture, tourisme, sécurité, tranquillité publique, transport, santé, réduction des risques, économie, formation…, la Plateforme se conçoit comme une « ressource au service des territoires ».

Posté le par

Recommander cet article