Le FIPHFP et la CNFPT signent une convention de partenariat pour favoriser la formation des agents territoriaux en situation de handicap

Handicap

François Deluga, président du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et Didier Fontana, président du Comité national du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) ont signé mardi 22 février un accord consacrant 6 772 500 d’euros sur 3 ans pour mettre en œuvre et financer un vaste plan de formation en faveur des agents territoriaux en situation de handicap.

82 000 agents en situation de handicap travaillent dans la fonction publique territoriale. Le programme d’actions conclu entre le CNFPT et la FIPHFP étend les axes de la première convention-cadre signée le 28 novembre 2007 entre les deux organismes dans toute une série de domaines. Ce nouvel accord entend en effet favoriser l’accès aux formations du CNFPT des agents territoriaux en situation de handicap ainsi que des personnels non territoriaux (des maisons départementales des personnes handicapées, demandeurs d’emploi en situation de handicap…), ainsi que la formation et l’information des agents territoriaux en relation avec des personnes handicapées.

Pour répondre à cet objectif, différentes actions prioritaires ont été identifiées parmi lesquelles : la mise en œuvre d’une offre de formation spécifique au handicap, la prise en charge financière des inscriptions aux formations du CNFPT pour des agents des fonctions publiques hospitalière et de l’État, la mise en accessibilité des bâtiments du CNFPT accueillant des stagiaires en formation. Des supports d’information à destination des agents susceptibles d’être en relation avec des travailleurs en situation de handicap seront également élaborés.

Que vous ayez ponctuellement besoin de valider un point réglementaire par un écrit, ou que vous souhaitiez pouvoir disposer d’une assistance juridique régulière, vous trouverez la formule qui vous convient.

Découvrir

L'analyse des spécialistes

  • La réduction à 5 mois maximum du délai d'instruction des autorisations d'urbanisme Urbanisme

    La réduction à 5 mois maximum du délai d’instruction des autorisations d’urbanisme

    02/09/15

    Dans le souci de relancer les projets de construction, le gouvernement a, par décret n° 2014-1661 du 29 décembre 2014, prolongé d'un an la durée de validité des autorisations d'urbanisme non périmées à la date de leur publication, soit le 30 décembre, et celle des permis délivrés jusqu'au 31 décembre 2015 inclus.

  • Le devenir des directeurs généraux des EPCI fusionnés Statut

    Le devenir des directeurs généraux des EPCI fusionnés : l’article 35 VII de la loi NOTRe

    15/07/15

    À l'instar des directeurs généraux des régions fusionnées, l'article 35 VII du projet de loi NOTRe, maintient en fonction les directeurs généraux d'EPCI fusionnés pendant 6 mois, sans leur garantir une indemnisation spécifique.

  • Indications géographiques : un pas de plus vers le « Made in France » ? Communication

    Indications géographiques : un pas de plus vers le « Made in France » ?

    06/07/15

    La porcelaine de Limoges, la dentelle de Calais, la faïence de Moustiers, la soierie de Touraine sont tant de savoir-faire auxquels la France est attachée. Soucieuse de préserver son patrimoine, elle innove une nouvelle fois en proposant un label inédit : l'IGPIA ou Indication Géographique protégeant les Produits Industriels et Artisanaux.

  • Tous les articles juridiques