Label Villes Internet : une visibilité pour la commune

Administration

La 17e édition des labels « Territoires, villes et villages internet » est lancée. Un moyen pour les collectivités participantes de valoriser leurs actions numériques grâce à la marque territoriale Villes Internet.

Comme déjà près de 1 200 communes, les collectivités qui souhaitent voir leur politique numérique locale récompensée ont jusqu’à novembre pour participer à la 17e édition des labels « Territoires, villes et villages internet ». Ce label, unique en Europe, concerne aussi bien les villages que les grandes villes, qu’il distingue dès les premiers services connectés aux habitants et usagers du territoire. Une fois labellisées – de 1 à 5 @ -, les collectivités participent à un réseau d’échanges d’expériences et de compétences. Elles peuvent se prévaloir d’une marque territoriale dans leurs outils de communication et disposent d’un panneau millésimé à afficher en entrée de ville.

Tous les usages locaux du numérique sont pris en compte : projets numériques de coopération décentralisée, simplification administrative, accessibilité des services, éducation, culture, tourisme, gestion des flux urbains, territoire intelligent… Toute commune participante reçoit au moins 1 @.

Le jury examine chaque « action » : un service rendu directement par la collectivité en interne, ou par une association financée par les fonds publics sur le territoire, ou encore sous-traité à un délégataire ou à un prestataire. L’action est associée à quatre catégories : démocratie et services publics, vivre ensemble, partage des connaissances, création de richesses. Pour être prise en compte, l’action doit avoir moins de deux ans ou être encore en cours. Le réseau de Villes Internet, organisateur du label, en recense plus de 16 000. Villes Internet redistribue également les publications de son réseau sur les réseaux sociaux.

Pour participer, il faut adhérer à l’association et publier ses actions dans l’Atlaas. Elles peuvent être géolocalisées, avec l’adresse des lieux ou guichets où le service est délivré. La collectivité a intérêt à déclarer aussi les actions numériques auxquelles elle est associée, menées par d’autres entités : associations, écoles, service déconcentré, intercommunalité…

Villes Internet conseille d’échanger sur la participation avec les agents, élus et intervenants, avant de remplir le questionnaire. La publication en ligne du dossier peut aussi être répartie entre plusieurs auteurs, sous la responsabilité d’un référent, autorisé à associer autant de producteurs de contenu qu’il le souhaite.

Il est également suggéré aux collectivités de participer chaque année, dans la continuité de leur politique numérique ; la plateforme les aide à rester mobilisées, à stimuler les équipes et les élus, à faire connaître leurs actions et à mobiliser des partenaires.

Le pré-diagnostic et la dynamique du label offrent aux collectivités qui hésitent sur l’orientation de leur politique numérique l’opportunité d’effectuer des choix et d’adopter une ligne directrice.

Annoncer localement la labellisation offre une visibilité supplémentaire à la commune, qui peut s’en prévaloir largement : communiqués de presse adaptables, cartes postales, cartes de vœux… Les distinctions seront remises début 2018, en présence d’un personnalité gouvernementale.

Marie Gasnier

 

REJOINDRE LA COMMUNAUTÉ ETOILE.FR

Imaginez un réseau qui vous ressemble, 100 % dédié à la Fonction Publique, basé sur l'échange et le partage entre pairs.
Rejoignez la Communauté ETOILE.fr et faites avancer vos métiers en contribuant à leur promotion et à la valorisation de vos territoires.

Rejoindre Etoile

Posté le par Marie Gasnier

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum