Le ministère de l’Intérieur propose aux petites communes une application web pour imprimer les cartes électorales

Administration

Pour accompagner la réforme des modalités d’inscription sur les listes électorales, applicable depuis le début de l’année, une application en ligne permet l’impression gratuite des cartes d’électeur.

Depuis le 1er janvier, l’Insee gère un répertoire électoral unique (REU) et les modalités d’instruction des demandes d’inscription sur les listes électorales sont modifiées. Le portail web Elire permet aux communes qui n’ont pas de logiciel de gestion des listes électorales interfacé avec le REU d’accéder, gratuitement, aux fonctionnalités du système de gestion et d’établir les listes électorales selon les modalités définies par le Code électoral. Avec Elire, les communes gèrent les inscriptions et les radiations à leur initiative, transmettent leurs décisions pour qu’elles soient intégrées au REU, et sont informées de tous les mouvements affectant leurs listes électorales, qu’elles peuvent aussi consulter et extraire.

Reste ensuite à imprimer les cartes électorales à envoyer aux électeurs, une tâche souvent compliquée pour les petites communes. Elles peuvent désormais utiliser un site mis en place fin avril par le ministère de l’Intérieur (source : Maire Info). Son objectif : créer des cartes (au format PDF imprimable), à partir des fichiers produits par Elire au format CSV – listes principales, européennes et municipales. Il suffit donc, pour la commune, de disposer d’un ordinateur relié à internet et d’une imprimante, sans pour autant investir dans un logiciel spécifique. Après création du fichier PDF imprimable, les données sont supprimées de l’application.

Afin d’éviter d’engorger le système, l’application ne traite que les 2 500 premières lignes, ce qui correspond en principe à l’intégration de 2 500 électeurs.

Marie Gasnier

 

Le répertoire électoral unique est actualisé en continu

Les services communaux instruisent les demandes d’inscription déposées par les électeurs tout au long de l’année. C’est le maire ou l’autorité consulaire qui prend la décision d’inscription ou de radiation pour perte d’attache communale, avec contrôle a posteriori par une commission de contrôle. L’Insee se charge directement des radiations pour décès et incapacité, ainsi que des inscriptions d’office des jeunes, qui atteignent leur majorité, et des personnes qui viennent d’acquérir la nationalité française, en les rattachant à leur commune de résidence. Le répertoire électoral unique (REU) est mis à jour en continu de façon automatisée. Les communes envoient directement les inscriptions sur les listes électorales validées par le maire et les radiations pour perte d’attache communale constatées par le maire, les radiations volontaires demandées par les électeurs inscrits sur les listes complémentaires, ainsi que les décisions d’inscription ou de radiation prononcées par les commissions de contrôle.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum