L’UDB prépare des propositions sur la décentralisation

Administration

L’Union démocratique bretonne (UDB) prépare des propositions en prévision du projet de loi sur la décentralisation qui devrait être examiné début 2013, a annoncé le parti autonomiste breton au lendemain de son 31e congrès qui s’est tenu ce week-end.

Pour l’UDB, il s’agit d’obtenir, pour la Bretagne « réunifiée » (les cinq départements de la Bretagne historique, y compris la Loire-Atlantique actuellement rattachée aux Pays de Loire) le « pouvoir législatif et réglementaire dans les domaines touchant à la vie quotidienne » des habitants, a expliqué à l’AFP la porte-parole du parti, Mona Bras.

« Cette forme d’autonomie politique, fiscale et financière se fera dans le cadre d’une République autorisant des statuts régionaux particuliers en métropole comme en outre-mer ou dans celui d’une République française devenue fédérale », a poursuivi Mme Bras.

Selon elle, « plus de 200 millions de citoyens européens vivent sous un régime d’autonomie politique régionale ». Ainsi, « loin d’être marginale, la revendication de l’UDB tendrait plutôt à faire rentrer la France dans la norme des démocraties européennes », a-t-elle jugé.

Mme Bras a estimé que, selon « tous les indicateurs », le centralisme actuel de l’État « creuse le fossé entre pauvres et riches, qu’il s’agisse des personnes ou des territoires ». Elle a rappelé que, sur 2 % du territoire, la région Île-de-France « concentre 20 % de la population et 30 % des richesses produites au niveau national » et que « le projet de Grand Paris va coûter 35 milliards d’euros financés par l’État et en partie par les autres régions ».

L’UDB attend également la ratification de la Charte européenne des langues minoritaires, promise par le candidat François Hollande mais Arlésienne de la vie politique bretonne.

Précédemment alliée d’Europe Écologie-Les Verts (EELV), l’UDB, qui compte notamment quatre élus au conseil régional de Bretagne ainsi qu’un député depuis les législatives de juin, a rejoint l’été dernier la majorité socialiste du conseil où trois groupes de travail ont été mis en place en prévision de l’Acte III de la décentralisation.

Le projet de loi sur la décentralisation préparé par le gouvernement sera présenté au Parlement début 2013, en commençant par le Sénat.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum