Basque langue officielle à Ustaritz : recours du préfet devant la justice

Communication

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Pierre-André Durand, a saisi le tribunal administratif de Pau pour demander l’annulation d’une délibération prise par la municipalité d’Ustaritz pour que le basque soit la langue officielle de cette commune, a-t-on appris vendredi 25 juillet auprès de la préfecture.

« Le 22 juillet, le préfet a saisi le tribunal administratif pour demander l’annulation de cette délibération, » a indiqué cette même source à une correspondante de l’AFP. « La demande est assortie d’un référé suspension afin d’obtenir du juge la suspension rapide de la délibération », a-t-on ajouté tout en précisant que l’audience est fixée au 5 août.

Les élus d’Ustaritz, ville d’environ 6 200 habitants au sud de Bayonne, avaient adopté en juin cette délibération, présentée en traduction simultanée, français et basque, par 22 voix pour, quatre contre et trois abstentions.

« On se bat pour l’officialisation de la langue basque et c’était un des engagements électoraux », avait alors indiqué à l’AFP le maire de la gauche abertzale (patriote), Bruno Carrère, évoquant une « volonté de faire bouger les lignes ». « Ce serait une reconnaissance de la langue basque et de ses locuteurs. Si les langues n’ont pas de statut, on sait comment cela se termine, elles meurent », a-t-il dit.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum