Le mécénat culturel, très ancré dans la vie locale

Communication

Un quart des entreprises mécènes soutiennent le secteur culturel et la sauvegarde du patrimoine, en partie pour créer un lien avec leur territoire d’implantation et renforcer son attractivité.

Le budget du mécénat d’entreprise s’élève à 1,9 milliard d’euros, comme le révèle le dernier baromètre bisannuel Admical – CSA. Plus de huit entreprises sur dix choisissent de soutenir des actions à l’échelon local, afin de contribuer à l’intérêt général et pour améliorer leur implantation au sein d’un territoire.

En effet, pour une petite entreprise, « réaliser une opération de mécénat s’avère souvent beaucoup plus gratifiant et efficace qu’une campagne de communication », précise l’Admical – Carrefour du mécénat d’entreprise. Cela permet notamment de construire des relations ou de renforcer les liens avec les acteurs locaux.

Musique, expositions, arts vivants

Dans la précédente étude (2010), la part consacrée par les entreprises au mécénat culturel était en baisse. Elle est désormais à la hausse, et représente 494 millions d’euros (26 % du budget total, soit une augmentation de 7 points). Choisie par un quart des entreprises mécènes (24 %), la culture arrive ainsi en troisième position, après le sport et le secteur social.

La musique est particulièrement prisée des mécènes (39 %), à travers de nombreux festivals notamment, ainsi qu’en soutien aux expositions ou musées (19 %) et aux arts vivants – théâtre, danse, cirque – (19 %). La préservation du patrimoine bâti représente 10 % des actions soutenues.

Un tiers du mécénat culturel pour les structures publiques

Le mécénat s’adresse, à 35 %, aux structures publiques, contre 38 % aux entreprises privées ; artistes et créateurs ne sont soutenus qu’à 23 %. Selon l’étude, le secteur public rassurerait les entreprises engagées, en particulier par son « effet d’entraînement ».

Le mécénat culturel a pour objet de renforcer l’identité de l’entreprise et de lui permettre de contribuer au rayonnement du territoire. Localement, l’attractivité culturelle, qui attire et fidélise les habitants, renforce aussi l’attrait économique d’une entreprise.

En outre, son engagement lui permet alors de participer à des clubs d’entreprises, créés autour des lieux culturels, ce qui favorise ses échanges avec les autres acteurs économiques.

Les actions de mécénat culturel sont dédiées, en majorité, à tous publics (83 %) ; la culture peut ainsi être accessible au plus grand nombre.

 

Marie Gasnier

Pour en savoir plus : « Le mécénat d’entreprise en France« , Résultats de l’enquête Admical – CSA 2012

Pour aller plus loin :

Livre blanc

Faire de la politique culturelle un levier de l'attractivité d'un territoire

Téléchargez

Les politiques culturelle et touristique jouent un rôle et occupent une situation paradoxale en regard de l’attractivité d’un territoire. En effet, elles constituent à la fois un élément essentiel de son attrait et sont tributaires de son image pour attirer les populations et les acteurs nécessaires à leur mise en œuvre.

Comment élaborer un diagnostic de l’attractivité du territoire ? De quelle manière, engager une démarche prospective autour de l’attractivité du territoire ou communiquer autour de l’attractivité culturelle d’un territoire ?

Découvrez les réponses à ces questions en téléchargeant gratuitement la fiche « Faire de la politique culturelle un levier de l’attractivité d’un territoire » extraite de l’ouvrage Managez vos projets culturels et la formation associée Culture et territoires : enjeux et perspectives organisée par Weka Formation le jeudi 28 juin 2012 en partenariat avec ArtSsoft et EAC (l’École des métiers de la culture).

 

 

ArtSsoft École des métiers de la culture

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum