Communes rurales : tout savoir sur la gestion environnementale

Développement durable

L’Écoguide de l’Association des maires ruraux de France existe désormais en version numérique. Une source d’information précieuse pour les communes désireuses d’agir dans le respect du développement durable.

Réglementation, financements, labels, organismes de référence, montage de projets… Dans une « bible » de 300 pages publiée en partenariat avec le groupe Caisse des Dépôts, l’Association des maires ruraux de France (AMRF) donne aux communes toutes les clefs pour lancer des projets liés au développement durable. Après avoir publié la nouvelle édition de son Écoguide au début de l’année, l’AMRF a lancé une version numérique gratuite début novembre, à l’occasion de la conférence mondiale sur le climat de Marrakech (Cop 22).

En effet, « pour y voir clair dans la multitude des propositions et discerner ce qui est véritablement utile de ce qui relève d’un phénomène de mode, l’élu a besoin de repères, d’autant que l’abondance des normes, les pressions médiatiques et politiques sur ces questions sont parfois de nature à brouiller les cartes », explique l’AMRF. Si les idées ne manquent pas aux élus ruraux pour agir en faveur de l’environnement (préservation du patrimoine naturel, gestion efficace du budget énergie, production d’énergie renouvelable…) les connaissances juridiques et techniques leur font défaut. Après avoir rappelé le contexte européen et les enjeux du développement durable et de la transition écologique en France, le guide leur fournit toutes les informations nécessaires pour mener des politiques environnementales concrètes.

Plusieurs chapitres couvrent les différents secteurs où l’écologie prend une part importante : construction et rénovation, production d’énergies renouvelables, économies d’énergie (éclairage public, espaces verts, chauffage…), prévention et gestion des risques, eau et biodiversité, mobilité (transports en commun, déplacements doux), administration éco-responsable. Cette dernière partie expose aux communes comment procéder pour monter un projet, notamment le choix de la structure juridique : soit la commune porte seule son projet, qui est alors plus limité, soit elle le confie à une structure dédiée, afin de mutualiser les coûts, les responsabilités et les compétences. Sont également exposées les aides financières ou subventions envisageables (prêts « croissance verte », fonds européens, aides de l’Ademe…). La Caisse des Dépôts propose également des solutions pour financer les emprunts des collectivités, comme les prêts à taux zéro visant à favoriser la réhabilitation thermique des bâtiments publics.

Des exemples de réalisations ou des projets locaux en cours illustrent chaque point.

 

Martine Courgnaud – Del Ry

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum