Île-de-France : le covoiturage gratuit étendu aux pics de pollution

Développement durable

L’Île-de-France a annoncé jeudi 12 juillet qu’elle allait continuer à encourager le covoiturage au quotidien, rendant notamment le covoiturage gratuit lors des pics de pollution comme elle l’a expérimenté pendant la récente grève à la SNCF.

Lancée en octobre, l’opération « Tous ensemble pour le covoiturage » a permis de subventionner 130 000 trajets de covoiturage pendant les six premiers mois, avant la période de grèves, a indiqué dans un communiqué l’autorité organisatrice des transports de la région, Île-de-France Mobilités.

L’institution régionale a concrètement mis en place un partenariat avec huit entreprises de covoiturage (Karos, Klaxit, iDVroom, BlaBlaLines, Ouihop, Roulez Malin, Covoit’ici, Clem’) en leur versant une prime de 2 euros pour chaque trajet de covoiturage effectué dans la région.

« L’objectif est d’inciter les Franciliens à covoiturer en bonifiant la prime du conducteur, en diminuant le coût pour le voyageur ou bien en associant les deux mesures », a-t-elle expliqué.

Cette prime a ensuite été doublée pendant la période des grèves de la SNCF, à 4 euros par trajet, « rendant le covoiturage gratuit pour tous », a-t-elle rappelé.

Considérant que cette opération est un « succès », Île-de-France Mobilités va la prolonger jusqu’au 31 octobre, l’aide financière apportée aux start-up concernées étant plafonnée à 250 000 euros par entreprise pour l’année.

L’autorité organisatrice va également rendre le covoiturage de courte distance gratuit « pendant les périodes de fortes perturbations dans les transports et de pics de pollution », en débloquant la prime de 4 euros en contrepartie de la gratuité des trajets, comme elle l’a fait pendant la grève des cheminots.

Les jours de gratuité liés à la pollution seront déclenchés lorsque le seuil d’alerte mesuré par AirParif sera atteint, a précisé Île-de-France Mobilités dans son communiqué.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum