Analyse des résultats du bac 2013 : la voie pro à la loupe

Éducation

Dans sa note de mars 2014, la Depp fait le point sur les résultats définitifs de la session 2013 du baccalauréat et analyse les effets de la réforme de la voie professionnelle.

Les candidats

678 000 candidats se sont présentés à la session 2013 du bac. Parmi eux, 50 % sont issus de la voie générale, 20 % de la voie technologique et 30 % de la voie professionnelle. Depuis 2012, on constate une diminution de près de 44 000 candidats, après une augmentation de plus de 70 000 entre 2010 et 2012. C’est une conséquence de la mise en œuvre du bac professionnel en trois ans, après la classe de troisième.

L’effet de la réforme de la voie professionnelle

Sur les sessions 2010 à 2012, la réforme de la voie professionnelle a considérablement augmenté le nombre de bacheliers. « Elle aura eu pour effet de porter la part de ces bacheliers dans une génération à 20,1 % ». Comment ? Deux cursus menant au bac pro ont coexisté entre les sessions 2010 et 2012, conduisant à « une augmentation mécanique des candidats dans cette voie de plus de 105 000 ».

En 2013, après cette transition, c’est à une chute de 42 000 candidats qu’on assiste. Dans le même temps, la voie générale gagne 4 000 candidats et la voie technologique en perd 6 000.

Le profil des candidats

L’immense majorité des candidats s’étant présentés (93 %) sont sous statut scolaire ; 5 % l’ont préparé en formation continue ou en apprentissage et 2 % de façon individuelle ou en suivant un enseignement à distance.

Cela a des répercussions sur les taux de réussite qui sont, sans surprise, les plus bas pour cette dernière catégorie.

Le taux de réussite

589 200 ont réussi leur examen, ce qui donne un taux de réussite global de 87 % : 92 % dans la voie générale, 87 % dans la voie technologique et 79 % dans la voie professionnelle.
Le taux de réussite au bac a progressé à la session 2013, avec une augmentation de 2,4 points :

  • en voie pro, on constate une hausse de + 0,5 point ;
  • en voie générale, + 2,4 points ;
  • en voie technologique, + 3,2 points.

La proportion de bacheliers dans une génération passe de 62,3 % en 2008 à 73,7 % en 2013 : + 7,7 points dans la voie professionnelle, + 4,4 points dans la voie générale et – 0,7 point dans la voie technologique.

Les meilleurs taux de réussite sont toujours obtenus par les académies de Rennes et Nantes dans les trois voies, sauf dans la voie générale où la Corse vient se placer en deuxième position.

Pour en savoir plus :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum