Au collège et au lycée, des éco-délégués pour agir en faveur du développement durable

Éducation

Les élèves des collèges et des lycées élisent des éco-délégués pour participer activement à la mise en œuvre du développement durable dans leurs établissements.

Depuis la rentrée scolaire, les élèves des classes de collège et de lycée élisent des éco-délégués pour participer activement à la mise en œuvre du développement durable dans leurs établissements. À compter de ce mois d’octobre, ces élèves éco-délégués se mettent en place. « À terme, les 250 000 classes des collèges et lycées pourront avoir leurs éco-délégués », espère le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Promus « premiers acteurs de la question écologique en milieu scolaire », ces éco-délégués vont sensibiliser et mobiliser l’ensemble des élèves de leurs établissements. À la fois ambassadeurs et co-pilotes des projets pédagogiques, ils participeront aux comités de pilotage, informeront leurs camarades sur les avancements en faveur du développement durable et les inciteront à s’engager. Leurs missions s’articuleront autour des grands enjeux du développement durable et de la biodiversité. Au programme :

  • Limiter la consommation d’énergie ;
  • Protéger la biodiversité ;
  • Éviter le gaspillage alimentaire ;
  • Réduire et trier les déchets ;
  • S’unir pour engager son établissement dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Concrètement, les éco-délégués devront éveiller les collégiens et les lycéens aux gestes quotidiens permettant d’économiser l’énergie et de lutter contre le réchauffement climatique. Exemples : éteindre les lumières, vérifier qu’en hiver les fenêtres sont fermées et que les radiateurs sont bien réglés, contribuer à l’installation de poubelles de tri des déchets de la classe, proposer des initiatives et des actions comme les « marches vertes »…

Les élections d’éco-délégués de classe peuvent intervenir parallèlement aux élections des délégués d’élèves et selon les mêmes modalités, indique le ministère. Chaque collège et lycée doit désigner au moins un binôme fille-garçon d’éco-délégués par établissement, soit 20 000 éco-délégués d’établissement.

Au collège et au lycée, ces binômes sont élus parmi les membres volontaires du conseil de vie collégienne / lycéenne, ainsi qu’au Conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et au Conseil national de la vie lycéenne (CNVL). Ils feront connaître au Conseil d’administration les actions et les projets pédagogiques menés. Les compétences acquises par les éco-délégués pourront être valorisées dans le livret scolaire.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum