Menu actualité

Thématiques

Chauffeurs de cars scolaires : le Gouvernement promet des « solutions » rapidement face à la pénurie

Publié le 28 juillet 2022 à 13h10 - par

Le Gouvernement a promis d’apporter des « solutions » dans un « délai court » en misant notamment sur la formation et Pôle Emploi pour pallier la pénurie de chauffeurs dans le secteur des transports scolaires, a déclaré mercredi 27 juillet 2022 Olivier Dussopt.

Chauffeurs de cars scolaires : le Gouvernement promet des "solutions" rapidement face à la pénurie

« Nous allons tout mettre en œuvre dans un délai court pour apporter des solutions et permettre la meilleure qualité de transports scolaires à la rentrée », a déclaré le ministre du Travail lors des questions au Gouvernement au Sénat.

Il était interrogé par la sénatrice de Meurthe-et-Moselle Véronique Guillotin (Parti radical) faisant voix aux craintes des transporteurs mais aussi des collectivités locales qui pilotent la gestion des transports scolaires face à une pénurie annoncée de chauffeurs à la rentrée.

« Selon les transporteurs, il manquerait 8 000 conducteurs pour les ramassages scolaires, ce qui affecterait potentiellement 400 000 élèves et familles, et ce dès le mois de septembre », a souligné la sénatrice.

Pour ces professions souvent à mi-temps et aux horaires décalés, la fermeture des écoles au plus fort de la pandémie de Covid-19 a marqué le coup de grâce alors que le secteur connaissait déjà une certaine désaffection, selon la sénatrice de Meurthe-et-Moselle.

M. Dussopt a mis en avant la formation comme moyen de répondre à cette crise des recrutements, affirmant notamment que le Gouvernement « se tenait prêt » à financer des formations complémentaires aux conducteurs.

« Dans le cadre du plan de réduction des tensions de recrutement », l’État peut contribuer à des formations en marge de leur métier pour leur offrir « une possibilité de développement professionnel que leur seule profession ne leur permettrait pas », a proposé le ministre.

Décidé en octobre 2021, le plan « de réduction des tensions de recrutement » pour réorienter les chômeurs dans les secteurs en pénurie de main d’œuvre « a permis le retour à l’emploi de 240 000 chômeurs de longue durée » selon le ministre.

Le ministre du Travail entend aussi mobiliser Pôle emploi pour « recruter, former, sensibiliser sur ce métier mais aussi de lui redonner de l’attractivité ».

Olivier Dussopt a en outre évoqué la possibilité d’autoriser le même chauffeur « à faire plusieurs tournées de ramassage scolaires », comme c’est déjà le cas dans l’est de la France.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2022