Orientation : s’informer dès la classe de première

Éducation

Luc Chatel et Valérie Pécresse, à l’occasion d’un déplacement au Lycée Maurice Ravel, ont demandé aux recteurs de multiplier les opérations d’information, d’orientation et de conseil auprès des classes de première afin de démarrer l’orientation active et de la rendre encore plus progressive dès ce niveau.

Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, et Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ont affirmé, à l’occasion d’un déplacement au Lycée Maurice Ravel, leur volonté de démarrer l’orientation active dès la classe de première pour la rendre encore plus progressive. Cela s’inscrit en cohérence avec le parcours de découverte des métiers et des formations mis en place à partir de la cinquième et l’accompagnement personnalisé au lycée. Il est donc pertinent de délivrer aux lycéens, dès la classe de première, l’information la plus large possible sur les différentes voies de formation, leur pré-requis et leurs débouchés. Les ministres souhaitent que des journées d’informations soient proposées sur les formations post-baccalauréat à l’image de ce qui a été mis en place dans de nombreux établissements. Ces journées peuvent revêtir différentes formes : interventions d’enseignants-chercheurs et d’étudiants, journées portes ouvertes, immersion dans des cours à l’université ou visite de laboratoire. Elles pourraient aussi comporter une initiation à l’outil « Admission post-bac », le portail d’accès à l’enseignement supérieur. Cette étape supplémentaire en classe de première permettra une nouvelle amélioration de l’information des élèves sur les parcours et les débouchés des formations supérieures, information déjà sensiblement améliorée par le dispositif d’orientation active actuel.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum