Quel budget pour la formation des enseignants ?

Éducation

Le Projet annuel de performance (PAP) 2014 pour la mission enseignement scolaire prévoit des crédits de 464,54 M€ pour la formation des enseignants du premier degré et 322,17 M€ pour celle des enseignants et personnels d’orientation du second degré.

Sur les 54 000 nouveaux postes créés au cours du quinquennat, la moitié seront dévolus à la réforme de la formation des enseignants.

Dans le 1er degré

4 042 ETP supplémentaires d’enseignants stagiaires sont prévus à compter de la rentrée 2014. 2,4 % du programme 140 « Enseignement scolaire public du premier degré » sont consacrés à la formation des professeurs des écoles. Le budget de 464,54 M€ se décompose de la manière suivante : 448,53 M€ pour les dépenses de personnels et 16,01 M€ pour les dépenses de fonctionnement, dont 12,95 M€ en formation continue (1,11 M€ pour les formations à destination des directeurs d’école et 11,84 M€ pour les enseignants dans le cadre du plan national de formation, de formations académiques et du DIF) et 3,06 M€ pour indemniser les frais de stage et de transport pour la formation des enseignants stagiaires.

Dans le 2nd degré

1,1 % du programme 141 « Enseignement scolaire public du second degré » sont consacrés à la formation des personnels enseignants et d’orientation du 2nd degré. Le budget de 322,17 M€ se décompose de la façon suivante : 296,19 M€ sont prévus en dépenses de personnels et 25,99 M€ en dépenses de fonctionnement, dont 5,31 M€ pour la formation des enseignants stagiaires (indemnisation des frais de stage et de transport) et 20,68 M€ pour la formation continue.

Le rétablissement de la formation initiale des enseignants se traduit « par la création de 4 854 ETP supplémentaires d’enseignants stagiaires à compter de la rentrée scolaire 2014 et une partie de ces créations se réalisera par transformation de 500 emplois d’enseignants contractuels libérés à la rentrée ». 10 560 ETP seront des primo-recrutements.

Quant aux CPE, le recrutement de stagiaires à la rentrée 2014 s’élève à 300 ETP.

Les emplois d’avenir professeur

28,2 M€ de subventions sont budgétés au titre des emplois d’avenir professeur. Ces crédits permettront de « financer le recrutement de 6 000 emplois supplémentaire à la rentrée 2014 qui viendront s’ajouter aux 10 000 emplois recrutés en 2013 (4 000 à partir de janvier et 6 000 en octobre) ». L’année dernière, 31 M€ avaient été inscrits dans le Projet annuel de performance (PAP) pour financer les EAP.
 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum