Quelles écoles vont bénéficier d’un contrat local d’accompagnement (CLA) ?

Éducation

Le ministère de l’Éducation nationale vient de publier la liste prévisionnelle des établissements scolaires qui bénéficieront d’un contrat local d’accompagnement à la rentrée 2021.

La secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire a annoncé, fin novembre 2020, la mise en place de l’expérimentation des contrats locaux d’accompagnement (CLA). Dans ce cadre, Nathalie Élimas a rendu publique, le 18 février, la liste prévisionnelle des écoles et établissements scolaires bénéficiaires d’un CLA à la rentrée 2021. Cette expérimentation s’inscrit dans la politique de lutte contre les inégalités sociales et territoriales à l’école. Lancés pour la rentrée scolaire de septembre 2021 dans trois académies pionnières – Lille, Nantes et Aix-Marseille- les CLA doivent être « le socle d’une nouvelle approche, destinée à renforcer la politique d’éducation prioritaire », explique le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Ces contrats vont ainsi bénéficier principalement aux écoles et établissements qui peuvent être socialement proches de l’éducation prioritaire, dans des territoires confrontés à des chocs conjoncturels, ou qui expriment des besoins d’accompagnement particuliers identifiés au niveau local. Par exemple, sur le développement de l’ambition scolaire, la mise en place d’un projet de mixité ou l’amélioration de l’attractivité des postes de l’établissement.

Afin de permettre aux autorités académiques concernées de répondre à des problématiques locales de manière très réactive, l’expérimentation bénéficie d’un budget dédié de 3,2 millions d’euros. Ces crédits pourront être attribués par le biais d’un contrat conclu à l’échelle d’une école ou d’un établissement. D’une durée de 3 ans, la clause de revoyure d’un CLA sera déterminée localement. Parmi les moyens alloués, figurent, notamment, l’attribution d’emplois, de crédits pédagogiques, d’heures supplémentaires et/ou d’indemnités.

Au cours de leurs comités techniques respectifs, les trois académies ont présenté la liste prévisionnelle des écoles et établissements scolaires retenus pour expérimenter ces contrats locaux d’accompagnement. À ce stade, celle-ci comprend 99 écoles, 33 collèges et 40 lycées. Le choix des établissements a été réalisé par les autorités académiques, à l’appui d’indicateurs nationaux permettant de mesurer les besoins sociaux, scolaires et humains propres aux unités éducatives.

« L’identification des établissements scolaires concernés par les académies représente une étape décisive dans la mise en place des contrats locaux d’accompagnement pour la rentrée prochaine. Des écoles orphelines aux lycées professionnels, en passant par les établissements les plus isolés, nous souhaitons élargir la carte de l’éducation prioritaire, afin qu’elle intègre de nouveaux publics et de nouveaux territoires. Cela répond à un véritable besoin de justice sociale », a déclaré la secrétaire d’État chargée de l’Éducation prioritaire.

Posté le par

Recommander cet article