Réussite éducative : réduire les inégalités territoriales

Éducation

Trois ministères viennent de signer une convention pour favoriser la réussite éducative des élèves issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

François Lamy, ministre délégué à la Ville, Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale, et George Pau-Langevin, ministre délégué à la Réussite éducative, ont signé, le 7 octobre à Grenoble, une convention d’objectifs triennale. Ambition affichée : « réduire les inégalités territoriales et favoriser la réussite éducative de tous les élèves ». Grâce à cette convention, les écoles et collèges accueillant une majorité d’élèves issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville devraient être classés en éducation prioritaire.

Ainsi, pour que les objectifs de la refondation de l’école bénéficient à la réussite éducative de ces élèves – scolarisation des moins de 3 ans, réduction du nombre de décrocheurs, parcours d’éducation artistique et culturelle, implication des parents, internats de la réussite -, des moyens iront en priorité vers ces quartiers. À savoir :

– 25 % des postes créés pour la scolarisation des moins de 3 ans et pour le dispositif « Plus de maîtres que de classes » le seront dans les établissements situés dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

– De même, les moyens dédiés à la lutte contre décrochage et les emplois administratifs, médico-sociaux et de la vie scolaire seront prioritairement affectés à ces écoles et établissements.

– Enfin, le dispositif des emplois d’avenir professeurs, « par sa logique de promotion sociale », bénéficiera à de nombreux jeunes issus des quartiers de la politique de la ville.

Les trois ministères s’engagent également à soutenir, notamment financièrement, les dispositifs de réussite éducative et le développement des activités périscolaires dans le cadre de la réforme des rythmes éducatifs.

 

Pour aller plus loin :

 

Livre blanc

Évaluer l'impact de la politique de la ville sur un quartier

Téléchargez

La politique de la ville consiste en un ensemble de moyens destinés à favoriser l’insertion des habitants des villes et en particulier des quartiers présentant des difficultés d’ordre socio-économique. Mais comment évaluer l’impact de la politique de la ville sur un quartier ?

Découvrez comment rechercher les objectifs visés, recenser et analyser les actions menées et les financements mobilisés, analyser les dynamiques partenariales à l’œuvre et les effets observés et ressentis sur le terrain en téléchargeant gratuitement la fiche « Évaluer l’impact de la politique de la ville sur un quartier ».

Cet extrait du service documentaire L’insertion en pratique vous est offert par les Éditions Weka.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum