Rythmes scolaires : une quarantaine de communes de Drôme-Ardèche demandent le report

Éducation

Une quarantaine de maires de la Drôme et de l’Ardèche ont décidé « d’entrer en résistance » contre la réforme des rythmes scolaires, demandant son report à la rentrée 2015, « voire son abrogation », ont-ils annoncé dans un communiqué mardi.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

Ces édiles, dont le porte-parole est le nouveau maire UMP de Valence, Nicolas Daragon, représentent principalement des communes drômoises mais aussi quelques localités ardéchoises comme Tournon-sur-Rhône. Selon eux, la réforme des rythmes scolaires « prend en otage les parents, les enseignants et les élus sans pour autant apporter d’amélioration au bien-être de l’enfant ».

Parmi les « difficultés rencontrées » pour sa mise en œuvre, les élus citent notamment « l’incapacité à obtenir un consensus sur l’horaire hebdomadaire« , le recrutement des encadrants, le manque de locaux ou encore « le coût financier exorbitant pour les communes, donc pour les contribuables ou les parents ». Ils annoncent qu’ils vont tous présenter une délibération à leur prochain conseil municipal « pour demander le report de la réforme à la rentrée 2015, voire son abrogation ».

Les maires font toutefois part de leur intention de « mettre en place un service minimum de garderie à la rentrée afin de ne pas laisser les parents sans solution de garde ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

Réforme des rythmes scolaires :
Optimiser l’organisation administrative et financière
de son projet périscolaire


Objectifs :

Modalités de mise en œuvre de votre nouveau projet périscolaire

  • Anticiper les impacts financiers de la réforme en termes organisationnel et budgétaire
  • Adapter l’organisation administrative à l’offre de service modifiée
  • Maîtriser les différentes politiques tarifaires envisageables
  • Établir une nouvelle politique tarifaire adaptée liant justice sociale et équilibre budgétaire
  • Optimiser le redéploiement des ressources existantes et solliciter de nouveaux financements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En téléchargement gratuit pour approfondir ce sujet, Weka vous propose :

Livre blanc

Rythmes scolaires : l'expérimentation des 4,5 jours à l'école Sanquer, à Brest (2009-2013)

Retour sur l’expérimentation de la semaine de 4,5 jours qui débute à l’école Sanquer en septembre 2009. Elle concerne 7 classes, soient 170 élèves.

Télécharger le livre blanc

Posté le par

Recommander cet article