Les élus d’une commune du Nord baissent leurs indemnités de 10 % par « solidarité »

Élus

Les élus du Cateau-Cambrésis (Nord) ont décidé de baisser leurs indemnités de fonction de 10 %, par « solidarité » avec les 7 200 habitants de la commune, a-t-on appris auprès du maire, confirmant une information du journal La Voix du Nord.

« Cette mesure a été adoptée mercredi 27 mars à l’unanimité par le conseil municipal », en « solidarité » avec la population qui « souffre actuellement de la récession économique et du chômage », a déclaré à l’AFP le maire sans étiquette du Cateau-Cambrésis, Serge Siméon.

« Nous n’avions jamais pris le plafond de nos indemnités. On a rebaissé symboliquement de  10 % toutes nos indemnités », a affirmé le maire. Les économies ainsi réalisées, « entre 12 000 et 15 000 euros » selon l’édile, vont permettre de « refaire une politique de la famille et de solidarité un peu plus accrue qu’elle ne l’est déjà », politique qui sera également financée par « de l’excédent budgétaire », a-t-il expliqué.

Les nouveau-nés recevront ainsi un « cadeau à la naissance », des vêtements notamment, les écoliers passant en sixième auront quant à eux une calculatrice scientifique. Une bourse de 100 euros sera allouée aux élèves de terminale souhaitant aller à l’université, et la commune participera à hauteur de 25 euros à l’acquisition d’une licence sportive pour les jeunes de 3 à 18 ans, a égrené Serge Siméon.

Le conseil municipal du Cateau-Cambrésis va également verser une subvention supplémentaire de 50 000 euros au centre communal d’action sociale (CCAS) pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, a ajouté M. Siméon.
Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum