Un accord pour développer la formation des salariés des entreprises adaptées

Emploi

L’UNEA, l’AFPA et Opcalia viennent de signer un accord-cadre national de partenariat, dont le premier objectif est d’intégrer 300 demandeurs d’emploi handicapés en contrat de professionnalisation d’ici à fin 2012.

L’Union nationale des entreprises adaptées (UNEA), l’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) et Opcalia (3e collecteur français au titre de la formation professionnelle) ont conclu, début mars, un accord-cadre national de partenariat destiné à favoriser l’accès à la formation et à l’emploi des personnes handicapées. D’une durée de deux ans, cet accord tripartite concerne, dans un premier temps, cinq régions pilotes. À savoir : Aquitaine, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Pays de la Loire et Rhône-Alpes.

Le dispositif mis en œuvre vise, en particulier, à développer des contrats de professionnalisation, des parcours de validation des acquis de l’expérience (VAE) et du tutorat, notamment en s’appuyant sur l’outil Thandem conçu par Opcalia. Objectif des trois partenaires : « intégrer en contrat de professionnalisation, d’ici à 2012, 300 demandeurs d’emploi en situation de handicap ». Cet accord s’inscrit dans le cadre de deux conventions déjà signées : en mars 2009, entre UNEA et Opcalia, pour la professionnalisation du secteur des entreprises adaptées ; en mai 2010, entre l’AFPA et Opcalia, visant la formation des publics fragilisés.

L’UNEA, l’AFPA et Opcalia ont pour ambition « d’accompagner la professionnalisation des entreprises adaptées, plus particulièrement de leurs personnels en situation de handicap ». Il s’agit de permettre à des salariés handicapés d’exercer une activité professionnelle dans des conditions adaptées à leurs possibilités, de favoriser la réalisation de leur projet professionnel, en vue de valoriser leurs compétences en leur apportant une qualification reconnue.

Ce partenariat s’articule autour de quatre axes de développement.

1. Des actions conjointes d’information et de communication

Ces actions seront engagées auprès des entreprises adaptées des régions pilotes, des partenaires institutionnels (AGEFIPH, Cap Emploi, DIRECCTE, partenaires territoriaux).

2. Des actions de développement de compétences via la professionnalisation

Il s’agit de développer des actions de formation pré-qualifiantes ou de remise à niveau des salariés des entreprises adaptées, des formations qualifiantes des salariés de ces mêmes entreprises, des actions de professionnalisation des demandeurs d’emploi handicapés, sous la forme de contrats de professionnalisation orientés vers des filières qui seront définies, au plan local et/ou régional, autour des métiers des entreprises adaptées concernées. Ces métiers pourront, par exemple, concerner la filière des espaces verts, de la logistique ou du nettoyage.

3. Des actions de validation des acquis de l’expérience (VAE)

Les 300 titres professionnels auxquels l’AFPA prépare ses stagiaires sont accessibles soit par la formation, soit par la validation des acquis de l’expérience (VAE). « Cette évaluation repose sur la mise en situation professionnelle et s’appuie sur une démonstration des compétences. S’agissant de personnes en situation de handicap, des mesures spécifiques sont mises en œuvre pour permettre aux personnes handicapées de passer l’évaluation », précisent les signataires de l’accord.

4. Des actions de conseil aux entreprises adaptées

Pour sécuriser les parcours de professionnalisation : L’AFPA a l’expérience de l’accompagnement des évolutions internes des entreprises adaptées. AFPA Transitions, le cabinet conseil spécialisé dans l’accompagnement des personnes et des organisations, est chargé de conduire des actions de formation auprès des dirigeants et des équipes d’encadrement de ces entreprises (résolution des problématiques de qualification, d’emploi et de compétences des entreprises et sécurisation des parcours de professionnalisation des personnes handicapées).

Pour développer le tutorat : Opcalia, via son dispositif Thandem, accompagne des tuteurs de salariés handicapés en contrat de professionnalisation, permettant ainsi « d’améliorer la sécurisation du parcours professionnel du salarié et de faciliter l’intégration de ces salariés dans les équipes de travail ».

« Nous nous félicitons de cet accord tripartite, qui nous réunit au service de la formation et de l’emploi des travailleurs handicapés, commente Claire Khecha, directrice Branches et Grands comptes d’Opcalia. De par l’étendue de son offre métiers et de son implantation nationale, l’AFPA est un excellent partenaire, capable de satisfaire la formation de toutes les entreprises adaptées réparties sur le territoire français. De plus, avec 13 000 travailleurs handicapés formés chaque année, l’AFPA est un organisme de formation qui bénéficie d’une solide expérience. » Et Claire Khecha d’ajouter : « Bien qu’il s’agisse d’un dispositif exigeant, le contrat de professionnalisation nous paraît une bonne réponse à la question de l’intégration de personnes en situation de handicap dans les entreprises. Le recours des entreprises adaptées au contrat de professionnalisation est nouveau, ce qui impliquera nécessairement un important travail de communication et de mobilisation territoriale, que les trois partenaires souhaitent engager ensemble. »

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum