L’AGEFIPH et le FIPHFP renforcent leur soutien aux travailleurs handicapés

Personnes handicapées

Les deux fonds prolongent leurs aides exceptionnelles d’urgence pour sécuriser l’emploi des personnes handicapées.

Au-delà de la fragilisation du recrutement et du maintien dans l’emploi, les travailleurs handicapés font face à de nombreux défis dans le cadre de la crise sanitaire. Aux enjeux liés à la mobilité, à l’aménagement et la réorganisation du poste de travail, à la réalisation de formations à distance, viennent s’ajouter diverses difficultés liées à la pandémie (isolement, fatigue physique et/ou psychologique…). Face à la persistance de la crise sanitaire, économique et sociale, l’AGEFIPH et le FIPHFP poursuivent leur mobilisation, initiée au printemps 2020, pour sécuriser l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Prolongation des aides d’urgence

Les deux fonds ont ainsi décidé, le 1er mars, de prolonger jusqu’au 30 juin 2021 leurs aides exceptionnelles d’urgence. Les aides financières et organisationnelles proposées par le FIPHFP et l’AGEFIPH permettent d’améliorer au quotidien la situation des personnes en situation de handicap face aux mutations du monde du travail liées à la Covid-19. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, l’AGEFIPH prévoit même, si nécessaire, de proroger ses aides exceptionnelles jusqu’à la fin de l’année.

Parallèlement, l’aide à l’exploitation proposée par l’AGEFIPH est ouverte, à compter du 1er mars, à tous les travailleurs indépendants handicapés des secteurs en difficulté (restauration, culture…) et ses aides exceptionnelles destinées à soutenir l’alternance sont, quant à elles, ouvertes jusqu’au 31 décembre 2021.

La convergence de deux aides de l’AGEFIPH et du FIPHFP

En complément des aides exceptionnelles, l’AGEFIPH et le FIPHFP ont choisi de faire converger leurs offres. Objectif : simplifier l’accès aux aides pour l’emploi des personnes en situation de handicap. L’AGEFIPH a ainsi aligné son niveau de financement sur celui du FIPHFP concernant l’aide à l’acquisition de prothèses auditives. Et les nouvelles dispositions pour les aides aux déplacements sont effectives dès ce mois de mars pour l’AGEFIPH et le seront à partir du 1er janvier 2022 pour le FIPHFP.

  • L’aide à l’acquisition de prothèses auditives : déduction faite des autres financements, l’aide financière pourra atteindre un plafond de 1 600 euros (800 euros pour une prothèse) renouvelable dans un délai de 4 ans ou lorsque l’appareillage est hors d’usage ou devenu inadapté en cas d’évolution du handicap.
  • L’aide aux déplacements, comprenant :
    • L’aide au transport domicile-travail : dont le plafond de financement est porté à 11 400 euros (contre 5 000 euros jusque début mars 2021) par bénéficiaire, renouvelable en fonction de l’évolution de la situation de la personne ;
    • L’aide à l’aménagement de véhicule : financement dans la limite d’un plafond de 11 400 euros renouvelable après 5 ans ou en cas de changement de véhicule rendu obligatoire par la destruction ou la vétusté du précédent.

Au-delà des montants et des conditions de renouvellement, les pièces justificatives sont également les mêmes pour les salariés du secteur public et ceux du secteur privé.

Posté le par

Recommander cet article