Handicap : taux d’emploi en hausse dans la fonction publique, proche de l’objectif légal

Handicap

La part de personnes handicapées dans la fonction publique a augmenté en 2019 et s’approche désormais de l’objectif des 6 % fixé par la loi, d’après le bilan annuel du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) présenté mardi 22 septembre 2020.

Cette proportion a atteint 5,83 % en 2019 (contre 5,61 % l’année précédente), soit 261 319 bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE), relève le rapport du FIPHFP, qui souligne une progression continue depuis 2010.

Des trois fonctions publiques, seul le versant territorial atteint l’objectif des 6 %, avec 7,04 % de travailleurs handicapés, contre 5,79 % dans la fonction publique hospitalière et 4,86 % parmi les fonctionnaires d’État. L’Éducation nationale, avec environ 3,5 %, figure parmi les mauvais élèves.

Mais plus le taux d’emploi des personnes handicapées progresse, plus le budget du FIPHFP, qui est financé par les employeurs publics ne respectant pas le quota de travailleurs handicapés, se réduit : il a atteint 108,5 millions d’euros l’an dernier, en baisse de 4 % sur un an, et de 50 % depuis 2010.

Ces ressources servent entre autres à aider les employeurs publics à recruter des personnes handicapées, à aménager leurs postes de travail et à les maintenir dans l’emploi.

L’an dernier, 33 % des aides financées par le FIPHFP ont servi à promouvoir le recrutement de personnes en situation de handicap en tant qu’apprentis, l’apprentissage étant considéré par le gouvernement comme une piste d’action prioritaire pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes handicapées.

Ces chiffres, portant sur l’année 2019, ne rendent pas compte des conséquences de la crise du Covid-19, qui pourraient être « inquiétantes » en termes de recrutements en 2020, a reconnu lors d’un point presse Marc Desjardins, le directeur du FIPHFP.

« S’occuper du recrutement de personnes en situation de handicap et d’apprentis dans cette période est plus délicat. Nous devons nous mobiliser pour que 2020 ne soit pas une année perdue » pour les chômeurs handicapés, a-t-il souligné.

« On espère que c’est juste un ralentissement, plutôt qu’une baisse de la volonté de recruter », a tempéré la présidente du fonds, Françoise Descamps-Crosnier.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article