Chèques-vacances : un nouveau contrat d’objectifs pour l’ANCV

Enfance et famille

Le nouveau contrat d’objectifs et de performance de l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) réaffirme sa dimension sociale.

La secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire, Martine Pinville, a signé, le 21 mars 2017, le contrat d’objectifs et de performances (COP) fixant les orientations stratégiques de l’Agence nationale pour les chèques-vacances (ANCV) pour la période 2017-2021. Ce nouveau contrat réaffirme « la dimension sociale » de l’Agence, tout en l’engageant résolument dans la transformation numérique. Ainsi, la dématérialisation amorcée durant la période 2013-2016 sera accélérée et devrait renforcer l’intérêt du chèque-vacances pour ses 36 700 clients, ses bénéficiaires et les professionnels du tourisme et des loisirs, grâce au développement de services complémentaires.

Créée en 1982, l’ANCV assure une mission unique : favoriser le départ en vacances du plus grand nombre. Avec une conviction forte : « le plein exercice de la citoyenneté passe par la réduction des inégalités en matière d’accès aux vacances ». Grâce au chèque-vacances, l’Agence participe à la réalisation des séjours touristiques en France de plus de 4 millions de personnes, soit 10 millions au total avec leur famille ! « Au cœur d’un modèle solidaire », ses excédents de gestion sont exclusivement consacrés à l’accompagnement des personnes fragiles dans le départ aux vacances et au financement des structures qui y contribuent, soit 26,6 millions d’€ en 2016.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum